Laurent Gaudé - La Porte des enfers

(Actes Sud)
Naples, la mort d’un enfant, la mafia, les ombres nocturnes… Laurent Gaudé plonge le lecteur dans un décor sombre et bouleversant. Deux histoires que vingt ans séparent se superposent dans La Porte des enfers. Deux récits liés par l’imaginaire du lecteur qui essaie de comprendre ce qui est arrivé à Pippo, Giuliana, Matteo et le narrateur, un « je » dont on ignore l’identité. Cette âme tourmentée déclare dès les premières pages du roman : « la seule chose qui puisse venir à bout de moi ce sont mes propres cauchemars ». Une déambulation nocturne napolitaine qui nous ouvre grand la porte des enfers.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut