L'innovation au coeur de l'automobile

Le GPS anti-bouchon qui compte les téléphones mobiles

Le marché du GPS a explosé ces dernières années. Qu’ils soient intégrés aux véhicules ou transportables, les appareils sont désormais accessibles au plus grand nombre. Au-delà du calcul d’itinéraire, certains modèles se démarquent par une fonction trafic qui permet d’être informé de la circulation en temps réel. Cependant, ces informations sont souvent limitées, et mises à jour de manière aléatoire.

Le constructeur Tomtom a choisi d’innover pour régler ce problème. En effet, il commercialise depuis peu un système se basant sur le nombre de téléphones mobiles en mouvement sur une route. En partenariat avec SFR, Tomtom recoupe les informations de trafics classiques avec les données anonymes provenant du réseau mobile de l’opérateur.

Grâce à cette multitude de paramètres, les indications trafics sont d’une grande précision. Finis les bouchons, le GPS possédant une carte Sim est continuellement maintenu à jour. Les terminaux Tomtom GO 740 Live (399 euros) et GO 940 Live (499 euros] sont les premiers à proposer cette option.Malheureusement, le service n’est gratuit que durant les six premiers mois et coûte ensuite 9,95 euros par mois.

Au-delà des considérations pratiques, le système démontre une nouvelle fois que nous sommes tous “ suivis “, même si cela est de manière anonyme. Dès lors faut-il couper son téléphone mobile pour avoir un petit moment de liberté ?

  • Les PLUS > Des informations fiables.
  • Les MOINS > Il faut payer l’abonnement, le concept fait un peu “Big Brother”.

Voitures Bluetooth, un rapport qualité prix discutable

Peut-on se passer de notre sacro-saint téléphone portable en voiture ? Les constructeurs automobiles semblent répondre par la négative lorsque l’on se penche sur leurs catalogues. De plus en plus de modèles de voiture proposent un habitacle Bluetooth en option. À l’aide d’un micro dissimulé dans le tableau de bord ou le plafond, le conducteur peut passer ses appels téléphoniques tout en gardant les mains libres. Le son est quant à lui restitué par les enceintes de la voiture.

Cette option n’a pourtant pas beaucoup de qualité pour elle. Dans une grande majorité des cas la qualité audio n’est pas très bonne et il n’est pas rare que le correspondant n’entende pas ce qu’on lui dit. De plus, il faut compter plusieurs centaines d’euros pour équiper sa voiture de cette option. Un prix bien trop élevé lorsqu’on le compare à celui des oreilletteset autres kit Bluetooth externes commercialisés à moins de cent euros. Mieux vaut donc tester le système avant de regretter son investisssement.

  • Les PLUS > Solution intégrée.
  • Les MOINS > Qualité audio discutable pour un prix qui l’est tout autant.

Assurances aux kilomètres contrôlés par GPS : ils vous surveillent…

Payd : sous cet étrange acronyme se cache l’innovation des compagnies d’assurances. Pay As You Drive peut être traduit par “payez autant que vous conduisez”. Pour cela, il faut accepter la pose d’un mouchard GPS qui se charge de relever le nombre de kilomètres effectués. Cette installation ne peut être réalisée que par un spécialiste agréé qui se chargera de bien cacher le module pour éviter toute fraude.

En France, seules quelques compagnies proposent ce service : MMA, Maaf, Amaguiz et Aviva. En dessous de 10 000 km cela peut être avantageux et faire gagner jusqu’à 150 euros par an, même si dans les faits, l’économie est plus souvent proche de 100 euros.

Les jeunes conducteurs (moins de 2 ans de permis) doivent se plier à de lourdes règles, sous peine de devoir payer des pénalités. Ainsi chez Aviva, il leur est interdit de conduire de minuit à 6h toute la semaine. En cas de sortie nocturne, l’assureur offre une course en taxi tous les mois. Chez MMA, cette restriction est imposée de 1h à 6h uniquement les week-end et jours fériés. En outre, la compagnie oblige les jeunes conducteurs à réaliser des arrêts toutes les deux heures pour se reposer. Cette consigne est à suivre de jour comme de nuit. Dans tous les cas, le non-respect des règles entraîne une surfacturation qui rend les tarifs moins intéressants.

Le placement d’un mouchard GPS permet parfois en cas de vol, de retrouver sa voiture. Pourtant, face aux promesses d’économies, il ne faut pas oublier qu’il s’agit avant tout d’un délateur particulièrement efficace. La balise GPS est capable de renseigner les assureurs sur d’autres points, tels que les habitudes de trajet, la vitesse et le respect du code de la route. Faut-il craindre que ces informations délicates soient un jour utilisées à l’insu du conducteur ? Les assureurs certifient que non. Néanmoins, les restrictions imposées aux jeunes laissent suggérer la possibilité de voir un jour des contrats indexés sur la prudence des conducteurs.

  • Les PLUS > Des économies pour les moins de 10 000 kilomètres par an.
  • Les MOINS > Une nouvelle forme de surveillance ?
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut