FIFA 12 VS PES 2012 : le choc des titans

Depuis une dizaine d'années, une guerre sans merci se déroule sur nos consoles de jeux. Au centre des affrontements, Fifa et Pro Evolution Soccer (PES) tentent de décrocher le titre de meilleurs jeux vidéo consacré au football. Après une domination sans faille sous l'ère Playstation 2, PES s'est fait déborder par Fifa sur Xbox 360 et PS3. Résolu à retrouver son titre, l'ancien leader devenu outsider parviendra-t-il à s'imposer cette année ?

1995, venu tout droit du Japon, Winning Eleven bouleverse les simulations de football en proposant un réalisme inédit. Celui qui prendra le nom de Pro Evolution Soccer en Europe en 2001 devient alors un phénomène de société sans commune mesure. Les joueurs du monde entier s’affrontent lors de tournois parfois retransmis à la télévision. Rien ni personne ne semblait en mesure de détrôner le roi qui tend à vivre sur ses acquis. Pourtant en 2007, Fifa 08 renverse la vapeur et nous offre une expérience de jeu rafraîchissante. La franchise connue pour son côté arcade, simple à prendre en main, quitte à être parfois fantaisiste, se transforme en nouvelle référence. Cinq plus tard, Fifa continue d'être LA référence, PES n'arrivant jamais à rivaliser malgré de nombreuses nouveautés. Disponibles tous les deux le 29 septembre, les montures 2012 de ces deux sagas s'affrontent une nouvelle fois.

Graphismes

PES consent à faire des efforts. Les visages sont plus détaillés, les mouvements semblent plus fluides. Cependant Fifa a lui aussi progressé et s'approche un peu plus de la réalité. Le travail sur les joueurs est à couper le souffle et les batailles pour récupérer le ballon deviennent encore plus intenses. L'ensemble de petits détails et le travail sur les regards frisent parfois la perception subliminale. Les regards et visages n’ont jamais été aussi vivants. Côté Stade, Fifa conserve la tête, avec de sublimes modélisations et un public dynamique. PES reste à la traîne et paraît bien terne en comparaison.

Vainqueur Fifa 2012, mention honorable pour PES pour ses efforts

Jouabilité / Prise en main

PES améliore sensiblement sa jouabilité et facilite la construction du jeu. Cependant, Fifa reste incontestablement le leader. Les nouvelles possibilités en matière de défense fluidifient un peu plus les matchs. Encore plus intense, toutes les phases de jeu demandent réflexe et stratégie. Fifa franchit un nouveau cap et ne donne pas l'impression d'avoir une simple mise à jour annuelle. Plus accessible et plus facile, PES n'arrive à aucun moment à atteindre la richesse de son concurrent.

Vainqueur FIFA 2012

Plaisir

FIFA et PES ne sont à aucun moment un calvaire à jouer. Ils arrivent l'un comme l'autre à procurer un plaisir immédiat, tout en proposant suffisamment de contenu pour nous occuper durant leur un an d'espérance de vie. Possédant la licence "Ligue des champions" et sa mythique musique, PES parvient à réveiller nos instincts de compétiteurs européens. Simple à prendre en main, il parvient à nous offrir un excellent mélange entre réalisme et arcade. Cependant, la nouvelle "jouabilité" de FIFA garantit des matchs grisants et jubilatoires, où chaque action parfaitement réussie déclenche un plaisir immédiat. Fifa ne se joue pas, il se vit. Que ce soit contre l'intelligence artificielle, ou d'autres joueurs en ligne, chaque match réserve son lot de surprises.

Vainqueur FIFA 2012

Verdict

Cette année encore, FIFA rafle la mise et s'impose une nouvelle fois comme la simulation de football la plus aboutie du marché. Beau, fluide, jouissif et surtout d'une richesse incommensurable, le jeu d'Electronic Arts ne se repose à aucun moment sur ses acquis et innove. De son côté PES réagit avec trop de retard. Néanmoins malgré des efforts perceptibles, il ne parvient à aucun moment à inquiéter le maître. Les adeptes de simplicités et de plaisir immédiat pourront toujours se tourner vers lui, de même que les plus jeunes. Cependant, la profondeur et l'immersion de FIFA lui accordent la plus haute marche du podium, avec une avance telle, que même PES 2013 aura du mal à le rattraper, à moins d'opter pour une refonte totale de son système de jeu. Le roi n'est pas mort, vive le roi !

FIFA 2012 et PES 2012, comparatif réalisée sur les versions XBOX 360 et Playstation 3, 69 euros en théorie, 55 euros en pratique !

Retrouvez notre interview de Bafé Gomis : "Avec Fifa, je retrouve les situations auxquelles je suis confronté tous les week-ends"

à lire également
Entrée du Groupama Stadium, à Décines © Tim Douet
La préfecture a adressé ce jeudi ses recommandations aux supporters nîmois pour la rencontre entre l’OL et leur club, qui aura lieu ce vendredi soir au Groupama Stadium.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut