Faut-il passer à Windows 10 ? Comment faire ?

Windows 10 est disponible dès ce mercredi 29 juillet. Gratuit sous certaines conditions, faut-il craquer pour le nouveau système d'exploitation de Microsoft ?

Le système d'exploitation Windows 10 de Microsoft est officiellement lancé ce mercredi 29 juillet. Il est proposé gratuitement à tous les particuliers qui possèdent déjà une licence Windows 7, 8 ou 8.1. La mise à jour peut être effectuée grâce à l'assistant dédié, situé en bas à droite dans la barre de tâche. Il suffit de cliquer pour s'inscrire. Cette mise à jour sera déployée progressivement, il n'est donc pas garanti que vous la receviez dès ce mercredi 29 juillet. Reste une question importante : faut-il réellement passer à Windows 10 ?

Des nouveautés plus que bienvenues

Les nouveautés de Windows 10 ont un petit air de rétropédalage de la part de Microsoft. Le bouton "démarrer" refait son apparition. Il s'utilise comme autrefois et permet de lancer directement les applications les plus utilisées, mais aussi toutes les autres ainsi que les paramètres. Les tuiles n'ont pas disparu, elles s'affichent via ce même bouton "démarrer" et sont toujours actives pour donner des informations supplémentaires. Le menu qui apparaissait à droite, la "charm bar", lorsque l'on passait sa souris a pour sa part disparu. Les recherches se font directement depuis la barre de tâche en bas de l'écran. Cette "charm bar" est remplacée par le centre de notification, particulièrement bien pensé, qui permettra de ne rien rater.

Windows 10 marque également l'arrivée de l’assistant personnelle Cortana. Il est maintenant possible de parler à son ordinateur pour lui demander des informations, programmer des rappels et bien d'autres choses encore. Au début c'est amusant, mais difficilement envisageable dans un open space. Microsoft Edge remplace de son côté Internet Explorer avec efficacité. On retrouve facilement les repères qu'on pouvait avoir avec un Chrome ou un Firefox et le fossé a presque disparu. Pour le reste, il s'agira d'une question de goût, même si le mode note de Microsoft Edge pourra convaincre certains indécis qui veulent pouvoir annoter des sites Internet.

Un système peu gourmand (pour un Windows)

Si votre ordinateur parvient à faire tourner correctement Windows 7, vous ne devriez avoir aucun souci pour Windows 10. Sur une machine dotée de seulement 1 Go de ram, d'un processeur Celeron 1 GHz et un petit SSD de 32 Go, le système d'exploitation s'en tire plutôt bien. Il faudra oublier le multitâche ou vouloir lancer un programme trop gourmand. Pour le reste, ceux qui veulent faire de la bureautique ou navigueur Internet, pas de problème. Par ailleurs, sans optimisation et avec quelques logiciels installés, il reste autour de 10 Go d'espace disque disponible sur cette même machine de 32 Go. De même, avant la mise à jour, il faudra simplement veiller à ce que les pilotes de votre ordinateur soient compatibles. Il suffira d'aller sur le site du constructeur de la machine ou du matériel pour s'en assurer. Dans le pire des cas, si vous avez bien fait des sauvegardes de vos fichiers, il est possible de tester le passage à Windows 10 avec les pilotes de Windows 7 ou 8 (les sauvegardes seront utiles pour un retour en arrière en cas de problème).

Si c'est gratuit, c'est que vous êtes le produit

Windows 10 est gratuit pour les particuliers qui ont une licence Windows 7, 8 ou 8.1, mais il faudra accepter quelques contreparties. Pour s'en convaincre, il suffit de lire la Déclaration de Confidentialité de Microsoft et le contrat de service. Le géant américain compte bien se faire payer avec la monnaie la plus populaire du moment, les données personnelles. On apprend ainsi que "lorsque vous vous connectez à Windows grâce à un compte Microsoft, Windows synchronise certains de vos paramètres et de vos données avec les serveurs Microsoft", dont "l'historique de votre navigateur, vos favoris et les sites web que vous avez ouverts" ainsi que "les noms et mots de passe pour la sauvegarde de vos applis, sites web, bornes portables et réseau Wi-Fi". Pour désactiver ce transfert vers les serveurs de Microsoft, il faut penser à se rendre dans la section "Comptes de Paramètres / Paramètres de synchronisation". "Windows génère un identifiant publicitaire unique pour chaque utilisateur d'un appareil. Votre identifiant publicitaire peut être utilisé par les développeurs d'applications et les réseaux publicitaires pour proposer des publicités plus pertinentes". Dans le nouveau navigateur Microsoft Edge, lorsque AutoSearch et Search Suggestions sont activés, le navigateur envoie à Bing "les informations que vous entrez dans la barre d'adresse du navigateur", "même si vous avez sélectionné un autre fournisseur de recherche par défaut". Microsoft ajoute que "les données de navigation recueillies en relation avec ces fonctionnalités sont utilisées dans les données globales", c'est-à-dire qu'elles participent à établir le profil publicitaire de l'utilisateur. Au rayon des autres reproches, il était impossible de bloquer les mises à jour automatiques. Microsoft a publié un utilitaire qui permet de réaliser cette tâche (à télécharger ici)

Conclusion

Windows 10 est un bon système d'exploitation qui plaira aussi bien aux utilisateurs de Windows 7 qu'à ceux de Windows 8. Les déçus qui n'avaient pas fait la migration vers 8 à cause de l'absence de bouton démarrer et de l'overdose de tuiles pourront passer à 10 sans regret. Si votre machine est compatible, comme vos drivers et que vous ne payez pas la mise à jour, vous pouvez passer à Windows 10 sans crainte.

Pour ceux qui voudraient ne pas voir leurs données personnelles associées à un compte Microsoft, il est toujours possible d'utiliser un compte local (pour les plus allergiques à Windows, l'alternative Ubuntu ou un autre système d'exploitation libre est toujours possible, mais ceci est une autre histoire). Au final, nous testons Windows 10 à travers ses différentes versions Preview depuis plus de sept mois. L'expérience a été satisfaisante et permet de voir que Microsoft a su tirer les leçons des erreurs de Windows 8. Les indécis pourront toujours attendre, cette version gratuite de Windows 10 sera disponible jusqu'en juillet 2016 (après il faudra payer pour faire la mise à jour). Un dernier conseil : avant de faire la migration, sauvegardez bien vos fichiers. Même si tout devrait bien se passer et qu'ils devraient être conservés, un accident peut toujours arriver. Sur nos machines de test, aucun fichier n'a été perdu.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut