Dessin de presse sur Facebook © Nicolas Wild
Article payant

Facebook, Twitter… Censure à tous les étages

Quand une œuvre d’art avec un téton visible disparaît aussi vite qu’elle a été postée, une vidéo de Daech ou une fausse information continue de tourner pendant plusieurs heures. Sur Facebook et Twitter, la censure frappe à tout instant, mais oublie parfois le plus important.

On pourrait presque parler de marronnier tant l’information revient souvent : Facebook censure régulièrement des œuvres d’art comportant de la nudité, à l’image de La Liberté guidant le peuple de Delacroix. Depuis sept ans, Frédéric Durand-Baïssas est ainsi en guerre juridique contre le réseau social, qui a bloqué son compte après la publication de L’Origine du monde de Courbet. En mars, le tribunal a reconnu la faute de Facebook sur la suppression du compte, mais pas le préjudice, n’ordonnant pas sa réouverture. Par ailleurs, le tribunal ne s’est pas penché réellement sur la question de la liberté d’expression. L’affaire part désormais en appel, avec une forte attente de la part de certains utilisateurs. Car la censure vire au ridicule : fin 2017, c’est la Vénus de Willendorf, une statuette paléolithique vieille de dix mille ans, qui s’est attiré les foudres de Facebook, avant que le réseau social ne corrige l’erreur due à son “algorithme de reconnaissance”. Et quand la machine montre ses limites, la modération est réalisée manuellement dans des centres dédiés, où la décision peut se prendre en quelques secondes, alors que sont laissées en ligne des vidéos de torture ou de viol, jusqu’à ce que le tollé public soit trop fort.

Le paradoxe des réseaux

Il vous reste 83 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Les menaces et insultes visant l'école de dessin se sont multipliées depuis qu'un prestataire a grossièrement modifié une photo d'étudiants en ajoutant des visages noirs pour la campagne d'installation d'une école Émile Cohl aux États-Unis.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut