Circulation à Lyon la nuit © Tim Douet
Si Gérard Collomb a fait de l'Anneau des sciences de Lyon le point central de sa campagne, un décalage semble se creuser avec les principales attentes des Lyonnais. Ce projet d'autoroute pour boucler le périphérique ne remporte pas l'adhésion selon un sondage. 
L’hôtel de ville de Lyon, place de la Comédie © Eliot Lucas
Un sondage Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale et Sud Radio place ce jeudi les candidats écologistes et En Marche en tête, et au coude-à-coude, à Lyon au 1er tour des municipales en mars prochain, avec 22% des voix chacun. Mais l’analyse plus profonde du sondage montre que chacun fait des percées dans certaines catégories de l’électorat. Décryptage.  
Pascal Blache, Gérard Collomb et François-Noël Buffet à la soirée de lancement du beaujolais 2019, à la préfecture du Rhône © Stéphane Guiochon / MaxPPP PhotoPQR Le Progrès
En plaçant à égalité les listes de Gérard Collomb et des écologistes, notre sondage Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale et Sud Radio met en lumière une élection indécise qui se gagnera par des alliances. Gérard Collomb et Yann Cucherat pourraient être débordés sur leur gauche.
Grégory Doucet (EE-LV) et Yann Cucherat (LREM), candidats aux municipales 2020 à Lyon
Exclusif. À deux mois des élections municipales, un sondage Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale et Sud Radio laisse entrevoir une issue incertaine dans le duel que se livrent les écologistes et Gérard Collomb à Lyon. Les deux listes arrivent en tête avec 22% des intentions de vote.