Thierry Coste, lobbyiste des chasseurs, et Gilles Chabert, conseiller montagne de Laurent Wauquiez © Brut / MaxPPP (montage LC)
Gilles Chabert, le conseiller spécial Montagne de Laurent Wauquiez, possède un carnet d’adresses bien rempli. Quant à Thierry Coste, le lobbyiste en chef des chasseurs, il a courroucé Nicolas Hulot, qui l’a mentionné au rayon des raisons l’ayant poussé à démissionner – une parmi les nombreuses victoires enregistrées par les chasseurs depuis le début du quinquennat Macron.
La marche pour le climat a été très suivi à Lyon, ce samedi, quelques jours après la démission de Nicolas Hulot de son poste de ministre de l'Ecologie. Des actions étaient organisées un peu partout en France et dans le monde. 
Pas d'image
La démission du ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a mis en exergue les désaccords entre les chasseurs et certaines associations de défense de la nature. Pourtant, la Fédération des chasseurs mise beaucoup sur l'écologique, l'argument phare de sa dernière campagne de communication.
Michèle Rivasi
Michèle Rivasi, députée européenne écologiste, EELV a réagi à la démission de Nicolas Hulot. Dans un communiqué intitulé "Chapeau Hulot !", elle en appelle à l'unité des écologistes.
Nicolas Hulot à Lyon
Il a été la goutte d'eau qui a poussé Nicolas Hulot à démissionner du gouvernement. Thierry Coste, représentant de la fédération nationale des chasseurs était présent lors d'une réunion à l'Elysée. En 2012, nous consacrions un portrait des ces lobbyistes proches des pouvoirs. 
Wauquiez
Invité de la matinale de RTL, le président des Républicains Laurent Wauquiez a réagi en direct à la démission du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot. Pour lui, cette décision est "le reflet des conséquences des ambiguïtés des politiques de Macron".
Elliott Aubin
"On s’évertue à entretenir un modèle économique responsable de tous ces désordres climatiques", a expliqué Nicolas Hulot lors de l'annonce de sa démission. Pour Elliott Aubin, élu France Insoumise du 1er arrondissement de Lyon : "libéralisme et écologie ne sont pas compatibles".
Pour Pierre Hémon, d'Europe Écologie les Verts, conseiller de la Métropole de Lyon, la démission d'Hulot est "en même temps une surprise, mais aussi, cela fait des mois qu'on l'attendait".
Anne Brugnera
Les réactions politiques se multiplient à Lyon, suite à l'annonce de la démission de Nicolas Hulot. Pour Anne Brugnera, députée La République en marche de la 4e circonscription du Rhône, ce départ "ne va pas changer quelque chose".
Gérard Collomb à la sortie du conseil des ministres, le 12 juin 2018 © Ludovic Marin / AFP
Ce mardi matin, Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, a annoncé sa démission du gouvernement sur l'antenne de France Inter. Gérard Collomb est de fait le dernier ministre d'État. 

Posts navigation

1 2 3 4 5 6