Pas d'image
Une première mi-temps énorme de maîtrise, une deuxième courageuse en défense, les Lyonnais ont livré un match de Ligue des Champions pour éliminer, chez lui, un PSG qui n'avait pas encore perdu un seul match depuis l'arrivée de Carlo Ancelotti.
Pas d'image
Lourdement battu à l’aller (4-0), l’OL aborde l’obstacle madrilène (mercredi 20h45 sur TF1) après une semaine faste et deux derbys remportés. Amoindri, privé notamment de Lisandro et Bastos, Lyon espère mener la vie dure au Real Madrid dans son antre de Gerland, où les Gones sont invaincus depuis plus d’un an. Et ne pas se présenter, comme à Bernabeu, en victimes expiatoires.Lire aussi : Benzema s'attend à un match difficile contre "son équipe"
Pas d'image
En ouverture du championnat, l’Olympique lyonnais s’est imposé à Nice (1-3) grâce à des buts de Lisandro, Gomis et Gonalons. Solides et déterminés dans le jeu, les Rhodaniens ont parfaitement lancé leur saison. Une entrée en matière convaincante pour Rémi Garde. Les Lyonnais pointent même en tête du classement de la Ligue 1.Lire aussi : Nice - OL : les notes des joueurs
Pas d'image
Un joueur discret, mais apprécié pour sa combativité sur le terrain. Kim Källström, qui évolue depuis cinq ans à l’OL, pourrait s’en aller vers d’autres cieux. (Entretien paru dans le magazine Lyon Capitale du mois de mai 2011).
Pas d'image
Emmené par un Gomis en forme olympique, l’OL s'est largement imposé à Gerland face à Lorient (3-0). Les Lyonnais enchaînent un 13e match consécutif sans revers en championnat et restent dans la course au titre. Lyon pointe à une longueur de Lille.Lire aussi : les notes des joueurs
Pas d'image
L'OL n'a pu faire que match nul contre Auxerre (1-1), mercredi soir, pour la dernière journée avant la trêve hivernale. Au classement, l'OL réalise une mauvaise opération, laissant Lille s'installer tranquillement sur la première place du podium de Ligue 1.Lire aussi : les notes des joueurs
A l'occasion de la 2e journée de la Ligue des champions, l'OL s'est largement imposé contre Debrecen (0-4) grâce à un festival offensif orchestré par Källström, Pjanic, Govou et Gomis. Les hommes de Claude Puel s'emparent de la première place du groupe E.
Pour son entrée en lice dans la Coupe de la Paix, l'OL a dû se contenter du match nul (1-1) contre Besiktas, samedi à Huelva.
Initialement prévue le 3 janvier, le 32ème de finale de la Coupe de France opposant Concarneau à l'OL se jouera finalement ce samedi à 15h30.

Posts navigation

1 2 3 4 5