Pas d'image
L’ancien ministre, originaire de la région Rhône-Alpes, ne cachait pas son envie de mener une liste d’union du centre et de la droite aux élections régionales de décembre. Débouté par son parti, Les Républicains, il n’en exclut pas moins de continuer à peser dans le paysage politique local.
Pas d'image
Michel Barnier s’est déclaré « disponible » pour mener une liste d’union de la droite et du centre aux élections régionales de décembre en Rhône-Alpes-Auvergne. Face à cette possible concurrence pour Laurent Wauquiez, la section rhodanienne de l’UMP a rappelé que le maire du Puy-en-Velay avait le soutien des élus UMP de la grande région.
Laurent Wauquiez
Selon un sondage Ifop/Le Progrès, la droite arriverait en tête (30%) lors des régionales 2015 en Rhône-Alpes-Auvergne, devant le Front national (23%). Les deux listes principales de gauche sont chacune à 17%.
Michel Barnier
Alors que Jean-Jack Queyranne a fait savoir qu’il avait choisi “AURA” comme nom de la future région qui naîtra de la fusion de Rhône-Alpes et de l’Auvergne, Michel Barnier, qui vient d’officialiser sa candidature à l’investiture UMP pour les régionales de 2015, voudrait qu’une grande consultation soit lancée.
Pas d'image
Étienne Blanc, député de l'Ain, a des fourmis dans les jambes. Il veut porter la liste UMP aux régionales de 2015. Pour tenter de tuer dans l'œuf les ambitions de Bernard Accoyer (photo) ou de Michel Barnier, il présentera vendredi prochain son plan d'action.
Suite du feuilleton Grossetête-Abad. Ce jeudi, le jeune député européen revient sur les propos tenus la veille par Françoise Grossetête qui le décrit comme “un gamin de 29 ans qui a encore tout à apprendre”. Damien Abad dénonce un “racisme anti-jeune” et se félicite de la réaction de la chef de file UMP pour les régionales qu’il juge “excellent pour moi et catastrophique pour elle”.
Agriculture. Pour la première fois de son histoire, la profession agricole lance une grande campagne de valorisation de ses métiers.
Dans le cadre des élections européennes, Lyon Capitale propose un cycle de grands entretiens avec des personnalités européennes.
Européennes. On la pensait hors-circuit.
Pas d'image
La grande inconnue du scrutin de juin résidera dans la participation.

Posts navigation

1 2