Article payant

Tennis : l’académie de Tsonga et Ascione à Lyon, “une suite logique”

Après la création de l’Open Sopra Steria et de l’Open Parc Auvergne-Rhône-Alpes, le calendrier tennistique lyonnais s’enrichira en mars d’un tournoi féminin indoor, l’Open 6e Sens Métropole de Lyon. Nouvelle “capitale” du tennis, la métropole disposera bientôt d’une académie. Un projet qui se prépare pour 2022 à Décines, sur les terres de Jean-Michel Aulas. Entretien avec l’un de ses initiateurs.


Lyon Capitale : Après l’Open Parc, vous voilà dans un nouveau projet avec l’All in Academy. Quelle est la genèse de ce projet ?Thierry Ascione : À chaque édition de l’Open Parc, de nombreux parents me rappelaient que j’étais le dernier joueur de la région lyonnaise à avoir fait carrière [de 2000 à 2010, NdlR]. Déjà, à l’époque, il y avait les mêmes difficultés. À l’âge de 12 ans, c’est mon entraîneur qui m’a dit de partir ailleurs car, ici, on n’avait pas les moyens financiers et les infrastructures qui permettaient de performer au plus haut niveau. J’ai voulu changer la donne en décidant de monter ma structure au sein du club de Dardilly. Le succès a été au rendez-vous puisque nous avons obtenu très vite de bons résultats.

Il vous reste 67 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
La joueuse de tennis française Caroline Garcia à Roland-Garros, en 2019 © Thomas Samson / AFP
La numéro un française, et lyonnaise, Caroline Garcia a décidé de parrainer le nouveau tournoi WTA qui aura lieu du 2 au 8 mars 2020 au palais des sports de Gerland.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut