Statu quo entre L'OL et Bordeaux

Grâce à sa victoire 1-0 sur Nancy, l'OL reste maître de son destin et pourrait se contenter d'un match nul lors de la dernière journée pour conquérir un septième titre consécutif.

A la fin de la rencontre, on pouvait se demander si les joueurs de Lyon et Bordeaux n'écoutaient pas la radio durant leur match. Dès que l'un accélérait, l'autre répondait dans la minute suivante. C'est dans les arrêts de jeu de la première mi-temps que tout a commencé à basculer. Sidney Govou, bien servi par Bodmer, marque dans un bruit assourdissant. Euphorie de courte durée puisque l'arbitre assistant refuse injustement le but du Lyonnais. Incompréhension sur le banc lyonnais tant il semblait acquis que le but était valable puisque la passe de Bodmer était en retrait. Pas le temps de reprendre le jeu à Lyon que Bordeaux ouvre le score sur un cafouillage conclue par Obertan. L'OL a pourtant eu deux grosses occasions durant la première période, par l'intermédiaire de Keita (8e) et de Benzema (16e), mais force est de constater que le jeu collectif est toujours aussi poussif. Les Lyonnais semblent impuissants face à un bloc nancéen très regroupé. A la mi-temps, Bordeaux et Lyon sont à égalité de point. L'OL n'est devant qu'à la différence de but.

Un quart d'heure de jeu en seconde période et Chamakh double la mise pour Bordeaux suite à un joli mouvement collectif. Bordeaux mène 2-0. Mais comme si les les hourras des supporters bordelais avaient retenti jusqu'à Gerland, dans les secondes qui suivent, Benzema accélère, et obtient un bon coup-franc sur le côté gauche. Juninho le frappe rentrant, et c'est André Luiz qui dévie dans son propre camp. L'OL mène 1-0 et reprend deux points d'avance sur Bordeaux. Dans la minute qui suit, Coupet réalise un arrêt exceptionnel sur sa ligne après une tête qui se dirigeait dans sa lucarne. Les scores n'évolueront plus. Il faudra donc attendre la dernière journée pour connaître le dénouement de ce championnat. Les Lyonnais ayant une bien meilleure différence de but que leur adversaire bordelais, un nul pourrait suffire à l'Olympique Lyonnais pour gagner un septième titre consécutif. Lyon y est presque.

Juninho reste et Perrin part ?

Deux informations importantes ont également émaillé cette avant-dernière journée, puisque selon Canal Plus, Alain Perrin ne sera plus l'entraîneur de l'OL la saison prochaine. Interrogé à la fin de la rencontre par notre confrère Grégoire Margotton, Jean-Michel Aulas a vivement démenti cette information. A l'inverse, Juninho, interrogé au micro de Canal plus, a avoué qu'il ne s'agissait " sans doute pas " de son dernier match au stade de Gerland...

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut