Stage au Maroc : l'OL tenu en échec par El-Jadida

Si Lyon n'a pas vraiment brillé lors de son opposition amicale face à El-Jadida (0-0), les Lyonnais ont eu l'opportunité de se tester avant leur match de Coupe de France de dimanche.

De notre envoyé spécial à El-Jadida (Maroc).

Difaâ Hassani El Jadida – Olympique Lyonnais : 0-0

Ça fait partie du charme des pays du Maghreb. A chaque rencontre de football, d'autant plus lors de la venue d'une équipe européenne, la population ne manque pas d'afficher son amour pour le ballon rond. Avec une passion toujours aussi démonstrative et communicative. Même si certaines scènes peuvent paraître surprenantes. A l'image de la mi-temps de cette rencontre amicale entre l'OL et le Difaâ Hassani El-Jadida, lorsque la speakerine annonce fièrement le limogeage de l'entraîneur du DHJ déclenchant par la même occasion la joie des supporters. Dès l'entrée des vingt-deux acteurs sur la pelouse du stade Al Abdi, une musique entraînante donne le ton d'un match dont la moitié des recettes a été reversée à l'association des enfants abandonnés d'El-Jadida. Les 8000 fidèles de la formation marocaine ont pour le reste assuré le show.

Deux équipes, deux systèmes différents

Rémi Garde l'avait annoncé, l'objectif de cette rencontre devait permettre aux joueurs rhodaniens de retrouver le rythme en vue de leur 32e de finale de Coupe de France dimanche à Épinal. Si sur le terrain, cela n'a pas débouché sur un duel de haute volée, les Lyonnais ont eu le loisir d'affronter une écurie envieuse de rivaliser avec un club français. Une sorte de petit Poucet qui a joué avec le cœur, comme le fera sans aucun doute Épinal dimanche...

Avec deux équipes différentes, l'une organisée en 4-3-3 en première période, et l'autre disposée en 4-4-2 en seconde période, l'OL a tenté d'y voir plus clair dans ses possibilités du moment. Avec des joueurs encore trop justes (Gourcuff, Lovren, Grenier, Lacazette, Briand), l'entraîneur rhodanien a du s'adapter. « J'ai composé avec les éléments dont je disposais, a-t-il expliqué à l'issue dans la rencontre. Il y a deux enseignements à tirer de ces deux systèmes. Encore une fois, l'idée, c'était de tenir compte des organismes de chacun. » Bref, l'OL s'est rodé durant quatre-vingt dix minutes sans vraiment parvenir à surprendre El-Jadida. Néanmoins, les Gones n'oublieront pas l'accueil qui leur a été réservé. « Cette ambiance était très agréable, indique Garde. Cela reflète l'état d'esprit qui règne ici au Maroc. »

Équipe 1ère mi-temps : Lopes, Ferri, Bisevac (cap), Umtiti, - Monzon, Koné.S, Mvuemba, Fofana, Bastos, Benzia, Ghezzal (4-3-3).

Équipe 2ème mi-temps : Lopes, Réveillère, B.Koné, Umtiti, Dabo, Ferri, Malbranque, Gonalons (cap), Monzon, Gomis, Lisandro (4-4-2).

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut