Réactions - Sidney Govou : "Une grande équipe"

Sidney Govou (au micro de TF1)  : "On est tous très fatigués car on a beaucoup donné. On a fait beaucoup d'efforts individuellement et collectivement. On a gagné et on est très heureux car on est loin d'être favoris. C'est un match qui peut nous réconcilier avec le public. Les supporters ont vu ce soir (mardi) que même si on a des hauts et des bas en championnat, on a prouvé qu'on était une grande équipe avec des grands joueurs. On peut faire de belles choses mais il reste un match retour à négocier."

Claude Puel : "Ce n'est pas un exploit, mais on a réalisé un gros match avec beaucoup de qualités, de structure et de densité physique. Il a fallu élever notre niveau de jeu individuellement et collectivement. Ça a été fait. C'est dommage de pas avoir marqué un deuxième but parce qu'il y avait la place. Désormais, le plus important, c'est le match retour. Cette victoire ne sera bénéfique que s'il y a la qualification au bout."

Miralem Pjanic : "On a très bien travaillé tous ensemble. Ça a fait la différence. On a montré de belles choses et je pense qu’on a vu le vrai Olympique Lyonnais ce soir (mardi). On nous critique beaucoup et ce match c’était l’occasion de montrer nos qualités, on s’est lâché. On aurait pu gagner 2 -0 et ça n’aurait pas été démérité. On a fait un gros match mais ce n’était que le premier round."

Jérémy Toulalan : "C'est peut-être un de nos meilleurs matches de l'année, on avait déjà fait des bons matches en début de saison mais pas contre des adversaires de ce niveau. Le Real est une équipe joueuse, c'était aussi un peu plus facile pour nous parce qu'on avait des espaces. On a été performants, surtout en première période. Il faudra rééditer ça lors du match retour à Madrid, ce qui sera peut-être le plus difficile. Ce soir (mardi), on a tous produit les efforts les uns pour les autres. Il faudra être aussi costauds défensivement au retour. On savait qu'en Ligue des Champions on allait réussir à élever notre niveau de jeu. On a quelques regrets car on méritait le deuxième but. Chelito (Delgado) a frappé sur le poteau, Aly (Cissokho) a une occasion aussi. Il ne faut pas être trop gourmand non plus. C'est déjà une bonne chose d'avoir gagné 1-0 contre le Real parce que pas grand monde attendait ce résultat de notre part."

Anthony Réveillère : "On a fait un match plein, agressif avec beaucoup de bonnes choses et un bon résultat. On aurait aimé marquer un deuxième but, on en a eu la possibilité. Le score idéal aurait 2-0 ou 3-0. Mais on a fait en sorte de ne pas encaisser de but car on connaît l'importance du but pris à domicile. On sait que la Ligue des Champions, c'est particulier. C'est une autre compétition, un autre adversaire, un autre contexte. Quand on voit notre public chanter comme ça, c'est magnifique. Les matches de Ligue des Champions ce sont toujours des soirs de fête. Il faut savourer."

Hugo Lloris : "Même si on aurait pu rajouter un deuxième but, c'est déjà bien d'avoir gagné 1-0. On s'en contente. On s'attend à un match très compliqué au retour. Mais chaque match a son histoire et sa vérité. On n'est jamais à l'abri avec ce type d'équipe, il y a tellement d'individualités. On essaiera de mettre autant de rigueur que ce soir (mardi) et de jouer les coups à fond."

à lire également
Bertrand Traoré en pleine action, contre Bordeaux, le 28 janvier 2018 © Nicolas Tucat / AFP
Du Burkina à l’Europe, Bertrand Traoré (22 ans) se plonge dans ses souvenirs pour Lyon Capitale. Une trajectoire rapide pour l’attaquant de l’OL, très imprégné par sa culture africaine.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut