OM - OL : Les notes des joueurs

Hugo Lloris (5) : Plutôt épargné en première mi-temps, il a encaissé deux buts en seconde période. Sur le but de Kaboré, il semble un peu trop avancé. En revanche, il n’a rien à se reprocher sur la frappe de Taiwo. Une soirée à vite oublier.

Anthony Réveillère (6) : Match plutôt solide du latéral lyonnais. Il s’est montré à plusieurs reprises très dangereux offensivement. En revanche, il n’a pas su faire la différence face à Ben Arfa.

Cris (6) : Le Brésilien confirme sa bonne passe actuelle. Il a réussi à contenir Niang. Sur le premier but marseillais, il dévie la frappe de Kaboré.

Jérémy Toulalan (6) : Aligné au sein de la charnière centrale, il a une nouvelle fois répondu présent. Il a sauvé à deux reprises son équipe de manière spectaculaire.

Aly Cissokho (6)  : Malgré quelques oublis défensifs, il a fait le boulot. Une prestation réussie.

Maxime Gonalons (5) : Énormément présent dans l’entrejeu rhodanien, il a commis trop de fautes. Il a eu de la chance de pouvoir terminer le match.

Kim Källström (5) : Malgré un coup-franc décisif pour la tête de Gomis, le Suédois n’a pas su se mettre en évidence.

Miralem Pjanic (6) : Dans la lignée de ses dernières prestations, Miré a été à la hauteur de cet "Olympico". Doué techniquement, il a orienté le jeu lyonnais. Remplacé à la 82ème par Ederson, le Bosniaque aurait mérité de terminer la rencontre.

Sidney Govou (4) : Très actif défensivement, il a manqué de lucidité pour pouvoir faire la différence offensivement. Une prestation décevante pour le numéro 14 de l’OL. Remplacé à la 65 ème minute par Bafé Gomis, auteur d'un but de la tête.

César Delgado (7) : Auteur d’un match accompli, Chelito a donné le tournis à ses adversaires d’un soir. Il aurait mérité de marquer mais il a trouvé la barre transversale de Mandada sur une belle frappe du gauche. Sa conservation de balle est un pur régal !

Lisandro Lopez (4) : Seul en pointe, l’Argentin a passé une mauvaise soirée. Il ne s’est procuré aucune occasion...plutôt problématique pour un attaquant.

à lire également
Bertrand Traoré en pleine action, contre Bordeaux, le 28 janvier 2018 © Nicolas Tucat / AFP
Du Burkina à l’Europe, Bertrand Traoré (22 ans) se plonge dans ses souvenirs pour Lyon Capitale. Une trajectoire rapide pour l’attaquant de l’OL, très imprégné par sa culture africaine.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut