OL : une finale face à Séville en Ligue des Champions

Avec leur victoire d’hier contre le Dinamo Zagreb (1-0), l’Olympique Lyonnais s’est offert le droit de disputer une véritable finale au Parc OL, le 7 décembre, face à Séville. Ce sera un match pour la qualification en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Malheur au vaincu qui sera reversé en Ligue Europa.

Après la ferveur des stades de Séville et de Turin, c’est dans une enceinte assez calme que l’OL a débuté le match couperet qui l’opposait hier au Dinamo Zagreb. Dès l’entame, les hommes de Bruno Genesio monopolisaient le ballon et faisaient le spectacle. À l’image du tir de Rafael dans les gants du gardien croate (6’), les quelques belles actions proposées ne se concrétisaient pas. À partir de la vingtième minute, les Croates se montraient plus agressifs et menaçaient les cages lyonnaises. Lopes intervenait à deux reprises pour repousser les attaques adverses, notamment un tir croisé de Pavicic (22’). Le gardien croate s’en remettait quant à lui à la chance et à sa transversale pour repousser les tirs puissants de Ferri et Valbuena (28’ et 41’). Une domination lyonnaise, des occasions des deux côtés mais pas de but… la décision devait se faire après la pause.

Au retour des vestiaires, Rafael remettait en retrait à Ferri qui allumait la première mèche de la seconde période mais Livakovic repoussait des deux poings. Par la suite, les deux équipes semblaient s’endormir et le spectacle devenait quelque peu monotone. Mais à un gros quart d’heure de la fin, Lacazette parvenait à se dépêtrer du marquage croate pour pousser au fond des filets le centre de Rafael. Plus grand-chose ne se passera ensuite. Cet unique but, conjugué à la victoire de la Juventus à Séville, suffisait à faire le bonheur des Lyonnais qui s’offraient une finale contre les Espagnols pour une qualification en 8èmes de finale le 7 décembre au Parc OL.

"On fait déjà mieux que l'année dernière"

Il faudra l’emporter avec au moins deux buts d’écart pour décrocher la qualification aux phases suivantes. Le perdant sera reversé en Ligue Europa. Si l’équipe lyonnaise veut évidemment aller le plus loin possible, Jordan Ferri soulignait en fin de match qu’ “on fait déjà mieux que l’année dernière en assurant notre qualification pour la Ligue Europa, cela veut dire que l’on progresse.” En attendant, l’OL s’apprête à recevoir le PSG, dimanche soir, pour la 14ème journée de Ligue 1.

à lire également
Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, le 7 mai 2016 à Décines – Match OL-AS Monaco © Romain Lafabrègue / AFP
Il a accepté de sortir de son silence pour Lyon Capitale. Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, qui s’entraîne quotidiennement avec l’équipe réserve, a complètement disparu des radars depuis décembre 2017. Arrivé en 2015 en provenance de la Roma, le joueur âgé de 29 ans est sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en juin 2020. Mais il ne se fait guère d’illusions : son avenir s’inscrit loin de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut