OL – Sochaux : un match et des interrogations

Face à Sochaux, l'OL a chuté (1-2) et occupe désormais la 3e place de Ligue 1. Une nouvelle défaite en 2013 qui met en relief les maux rhodaniens. Retour sur la piètre prestation lyonnaise.

Du mieux dans le jeu ?

Que nenni ! Si l'OL avait annoncé, par voie de presse, son envie de se rattraper après sa débâcle à Bastia (4-1), cela est clairement resté au stade des paroles. Dans les faits, dimanche soir, Lyon n'a pas répondu présent. Et a déçu son monde. Si les Lyonnais ont touché la barre et les poteaux et auraient dû bénéficier d'au moins un penalty supplémentaire (faute évidente sur Grenier à la 44e), on peut difficilement trouver des excuses à cette équipe olympienne. Alors qu'ils connaissent les résultats du PSG et de l'OM, les Gones avaient l'occasion de rester dans le coup. Autant dire, qu'ils doivent désormais regarder dans le rétroviseur, histoire de ne pas être "cocus" pour les places qualificatives pour la Ligue des champions.

Dimanche soir, les Lyonnais ont joué petits bras, dans tous les compartiments du jeu. Et affiché une inquiétante fébrilité. A l'image de Steed Malbranque, remplacé par Mvuemba (63e), qui depuis le début de l'année 2013 a du mal à retrouver un second souffle. Et d'un Bafé Gomis, sifflé par Gerland, qui jusqu'au penalty lyonnais (68e) n'a rien montré de très rassurant. Et que dire, du raté de Lisandro (76e), pourtant tout seul, face à Pouplin... Bref, Lyon poursuit sa mauvaise série : 1 seul succès en cinq matchs de L1 (six toutes compétitions confondues) à Gerland en 2013.

Quid de la défense ?

Avec la suspension de Milan Bisevac, la défense lyonnaise était par la force des choses remaniée. Bakary Koné retrouvait une place de titulaire qu'il n'avait plus occupée depuis le 4 novembre 2012... soit plus de 5 mois. Une éternité. Régulièrement décrié dans les travées de Gerland, le Burkinabè, dont les statistiques en L1 étaient jusqu'à présent positives (en 5 matchs : 4 victoires et 1 nul) a tenu son rang. Ni plus ni moins. On ne peut pas en dire autant pour son coéquipier Dejan Lovren. Trop souvent dans les mauvais coups, le Croate est complètement passé à côté de son match. Une prestation indigeste...

Gerland a-t-il vibré ?

Une nouvelle fois, cette saison, le stade de Gerland n'avait pas fait le plein pour la réception du FC Sochaux, mal classé de Ligue 1 (18e avant ce match). Au niveau de l'ambiance sonore, mis à part, le Virage Nord qui assuré le minimum syndical, le reste du stade a suivi... en silence jusqu'au but égalisateur de Gomis. Lors du but victorieux sochalien, le public lyonnais, un brin désabusé, a quitté dépité les tribunes.

Quelle est l'analyse de Rémi Garde ?

"Il y a forcément de la déception d'avoir laissé filer trois points. Je ne vais pas être colérique toutes les semaines. Autant la semaine dernière, on méritait la fessée à Bastia, autant ce dimanche soir, je trouve que la défaite est sévère voire injuste. Je n'ai pas envie d'accabler mon équipe. Mes joueurs ont montré de bonnes choses mais on a manqué de réussite et d'efficacité. On a touché la barre et les poteaux. Il faut dire également que les décisions arbitrales ne nous ont pas été favorables. Dans une telle période, il faut rester solidaire et récolter le maximum de points lors des 8 derniers matchs."

1 commentaire
  1. bernardin - 3 avril 2013

    Non les joueurs n'ont pas tous failli, Sochaux a commis un véritable Holdup avec la complicité de l'arbitre tout comme Ajaccio il y a quelques semaines L'arbitre accorde un but visiblement Hors jeu au PSG hier soir, un autre arbitre refuse 2 pénalty à l' OL cherchez l'erreur

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut