Jean-Michel-Aulas_image-gauche
© Tim Douet

OL-OM : Aulas lance l'Olympico sur Twitter

Le président lyonnais n'a pas résisté à la tentation de sisir son smartphone pour critiquer l'état major marseillais, à quelques heures du choc entre les deux olympiques, ce dimanche, à 21 heures au Parc OL.

La poignée de main s'annonce fraîche. Jacques-Henri Eyraud aura forcément les déclarations de son homologue lyonnais en travers de la gorge au moment où les deux hommes se croiseront, ce dimanche soir, au Parc OL. Alors que le printemps avait été particulièrement tendu entre les deux hommes, après une rencontre très chaude au Parc OL, et la venue des Marseillais dans cette même enceinte pour la finale de la coupe d'Europe quelques semaines plus tard, une trêve semblait s'être engagée depuis. C'était sans compter sur la manie de Jean-Michel Aulas de lancer des piques à ses adversaires sur Twitter.

Le président lyonnais a récidivé, ce samedi soir, en réagissant à un tweet qui évoquait les suspicions de l'OM, rapportées dans le journal L'Equipe, quant à l'influence d'Aulas sur les sanctions décidées par l'UEFA après les incidents survenus au Parc OL lors de la finale de la Ligue Europa.  Il s'en est pris à Rudi Garcia, l'entraîneur marseillais, et Jacques-Henri Eyraud, le président du club phocéen."Avec l'OM ce qui est choquant c'est qu'ils trouvent toujours des mauvaises raisons pour tout, a tancé JMA. Garcia c'est l'arbitre, même en Europa Ligue à domicile, pour JHE ce sont les commissions de discipline LFP et aussi de l'UEFA, ou bientôt au FFP (l'instance de contrôle des finance de l'UEFA, NdlR) pour leur finances". 

L'Olympico est lancé ! Et il s'annonce chaud, alors que sportivement les deux équipes ont besoin d'une victoire. Coup d'envoi à 21 heures au Parc OL.

à lire également
Le jour de derby OL - ASSE est arrivé. Dans un communiqué l'Olympique lyonnais détaille quelques mesures de sécurité prises dans un contexte où les supporters stéphanois n'ont pas le droits de venir autour du stade. Ainsi des billets "suspects" ont été annulés. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut