OL : Anthony Lopes à l'épreuve de la Ligue Europa

Ce jeudi soir, le jeune gardien Anthony Lopez, 22 ans, va faire ses débuts en Ligue Europa au stade de Gerland à l’occasion de la réception des Israéliens de Kiryat Shmona.

De l’ombre à la lumière. Et dire qu’il a failli quitter l’OL à plusieurs reprises. Ces deux dernières saisons, Anthony Lopes, international espoir portugais, arrivé à Lyon à l’âge de 11 ans commençait à trouver le temps long. En manque de temps de jeu, le jeune portier souhaitait aller voir ailleurs. Et suscitait quelques convoitises dont celle de Vitoria Setubal (Portugal). Finalement, il a décidé de ne pas céder aux sirènes et le départ d’Hugo Lloris à Tottenham en août dernier le propulse au rôle de doublure de Rémy Vercoutre. Une sacrée promotion.

Le 31 octobre dernier, il fait ses débuts en pro à Nice à l’occasion du huitième de finale de la Coupe de la Ligue (1-3). Une soirée difficile puisqu’il encaisse trois buts en dix minutes sans toucher le moindre ballon (lire ici). Mais le natif de Givors dont le père José était également gardien de but ne se décourage pas. Rémi Garde acquiesce sans sourciller : "Anthony est un gros travailleur. Il a endossé ce costume de gardien numéro 2 assez facilement."

"C’est fabuleux !"

"Le chat" comme il est surnommé par certains de ses coéquipiers a la réputation d’avoir un mental d’acier. On se souvient de l’avoir croisé à Tola Vologe, il y a deux ans, furieux contre lui-même après une séance d’entraînement qu’il estimait ratée. Compétiteur dans l’âme, Anthony Lopes va découvrir le pré de Gerland, jeudi, dans le cadre d’un match de Ligue Europa. Un défi qu’il accepte bien volontiers. "Jouer un match européen à 22 ans, c'est encore un rêve qui se réalise. C'est fabuleux ! J'aurais forcément des étoiles dans les yeux", avoue-t-il.

"Gagner sans prendre de buts"

Assuré de terminer premier de son Groupe I, l’Olympique lyonnais aura des allures, jeudi soir, de jeune garde avec une formation composée de nombreux joueurs évoluant d’ordinaire en CFA ou en U19 (lire ici). L’occasion pour eux de briller en tentant de bien finir le travail. "On va chercher la victoire quoi qu'il arrive, affirme Lopes. Les trois points sont primordiaux. En fait, gagner 1-0 me suffirait amplement. Gagner sans prendre de buts, c'est toujours bien pour un gardien".

Ce jeudi soir, Anthony Lopes, évoluera devant ses proches. Il aura assurément en mémoire le chemin parcouru au sein de son club formateur. "Quand j'étais jeune, je venais assister aux matches des anciens joueurs dans ce stade (Gerland), je rêvais de jouer sur cette pelouse depuis longtemps", se souvient-il.

à lire également
Entrée du Groupama Stadium, à Décines © Tim Douet
La préfecture a adressé ce jeudi ses recommandations aux supporters nîmois pour la rencontre entre l’OL et leur club, qui aura lieu ce vendredi soir au Groupama Stadium.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut