OL – Ajaccio : gagner en régularité

Retour au train-train quotidien dimanche à Gerland. Après une trêve internationale couronnée de succès pour Maxime Gonalons et Anthony Réveillère en Bleu, le championnat reprend ses droits face à Ajaccio. Pour leur troisième match à domicile, les Lyonnais devront s'employer sérieusement pour battre les Corses repartis l'an passé de Gerland avec un nul, et montrer qu'ils ont gagné en régularité.

La régularité. Elle a tant fait défaut à l'Olympique lyonnais l'an dernier, que les hommes de Rémi Garde ne peuvent plus se permettre de tomber dans de tels travers, surtout contre une équipe ajaccienne a priori plus faible. On se souvient encore du nul contre Brest, ou de la défaite contre Caen (1-2) à Gerland l'année dernière. Mais aussi des revers à Sochaux (2-1) et à Nancy (2-0). Des contre-performances qui ont coûté dix points à l'OL la saison dernière, soit l'écart entre Lyon et Lille à l'issue championnat.

Conscient du problème, l'entraineur lyonnais reconnaît que l'équipe "doit être plus concentrée sur (elle) et sur son jeu" afin d'éviter les errances défensives qui coûtent cher aux Gones. En effet, lors des 18 derniers matchs à Gerland, l'Olympique lyonnais a systématiquement encaissé un but. Mais ce constat ne semble pas effrayer un Rémi Garde philosophe : "Cela veut dire que l'OL ne ferme pas le jeu, et que l'OL n'a pas encore la maturité dans son registre défensif […] mais qu'il a la culture de la gagne" en revenant systématiquement au score. Cependant les Lyonnais devront se méfier de la nouvelle recrue corse, le sulfureux Adrian Mutu.

Le danger Mutu

Tout juste qualifié par la ligue, le Roumain recruté à la fin du mercato est la nouvelle pièce maitresse de l'attaque ajaccienne qui n'a marqué qu'à trois reprises lors de ces quatre derniers matchs. Buteur en match amical la semaine dernière, Mutu n'est pas encore au maximum mais pourrait peser sur la défense lyonnaise.

Du côté lyonnais, seul Yoann Gourcuff est à l'infirmerie. Lisandro et Fabian Monzon ont repris l'entrainement au cours de la semaine. Ainsi, pour la première fois de la saison, Rémi Garde dispose d'un effectif – quasi – complet qui n'est plus perturbé par les rumeurs de départs. Les arrivées de Mvuemba et de Monzon devraient également changer la donne et laisser entrevoir des nouveautés pour dimanche. Une hypothèse non confirmée par Rémi Garde : "Les nouveaux peuvent débuter. Mais je peux aussi avoir de la continuité dans mes choix". Bien malin celui qui pourra prédire le onze lyonnais, et surtout le dispositif tactique : 4-4-2 ou 4-3-3 ? Avec un Lisandro de retour et un Gomis en forme, l'OL est tout à fait susceptible de jouer avec les deux attaquants. Dans tous les cas, Rémi Garde devrait reconduire la majorité des joueurs vainqueurs contre Valenciennes, notamment Clément Grenier et Steed Malbranque qui avaient illuminé le jeu lyonnais.

Une victoire serait tout de même la bienvenue alors que Marseille mène un train d'enfer, et que Paris commence à trouver ses marques avec un Zlatan de plus en plus percutant.

La composition probable de l'OL  : Vercoutre - Réveillère, Bisevac, Lovren (Koné), Dabo (Monzon) - Gonalons, Malbranque, Grenier – Bastos, Gomis, Lisandro

OL / Ajaccio, Stade de Gerland (dimanche, 17 heures sur beIN SPORT 1)

à lire également
Le Glory 60 a attiré près de 5000 personnes ce samedi soir au Palais des Sports de Gerland. Au programme : 15 combats et un duel particulièrement attendu entre deux français : le triple champion du monde de boxe thaïlandaise, Jimmy Vienot, et l'ancien champion du monde de kickboxing dans sa catégorie, Cédric Doumbe. L'une des compétitions […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut