Maillot extérieur OL : Quel show !

Plus de 10 000 Lyonnais sont venus assister au show orchestré par Adidas pour la présentation du nouveau maillot extérieur de l’OL. (voir vidéo)

Claude Puel n’en revenait pas. L’entraîneur de l’OL n’imaginait pas voir autant de monde pour une présentation d’un maillot de football. Il faut dire que Adidas, le nouvel équipementier des Gones pour les dix prochaines années avait mis les petits plats dans les grands pour présenter le nouveau maillot extérieur des septuples champions de France. Sur la place Bellecour, pendant près d’une heure, la compagnie “Les Passagers” a mis en scène le patrimoine lyonnais à travers une chorégraphie mêlant danse et voltige réalisée sur une bâche géante sur l’immeuble qui abrite le Mc Donald’s de la rue de la République. “On peut féliciter les organisateurs de ce show, c’était très sympa”, nous a confié Jean-Alain Boumsong à l’issue des festivités. Après le fiasco des Bleus au Mondial sud-africain, il était plaisant de voir tous ces joueurs de l’OL se rendre disponibles pour leurs fans. Cris, Lisandro et consorts n’ont pas rechigné à signer de nombreux autographes offrant même quelques maillots à un public très familial.

L’OL espère vendre 400 000 maillots

Deux heures avant le show de la place Bellecour, Jean-Michel Aulas avait convié les médias et les différents partenaires du club lyonnais dans un célèbre hôtel de la ville. L’occasion pour JMA de révéler que le contrat qui unit l’OL à Adidas devrait rapporter entre 70 à 100 millions d’euros dans les caisses du club. Sachant que les objectifs de vente sont ambitieux, puisque Lyon espère vendre plus de 400 000 maillots. De couleur carmin avec des motifs inspirés de l'histoire des soyeux lyonnais, la nouvelle tunique des Rhodaniens vantera les mérites de Everest Poker, un site internet de poker qui appartient au même groupe que le site de paris sportifs Betclic.

“Ce maillot est l’un des plus valorisés sur le plan européen”, s’est réjouit Jean-Michel Aulas. André Maestrini, le directeur général du groupe Adidas France a quant à lui insisté sur la volonté de la marque aux trois bandes d’avoir conçu un maillot dernière génération tout en respectant les traditions lyonnaises. Si sur la toile, certains supporters se disent déçus par ce maillot, Guy Genet, l’intendant de l’OL qui est fils de soyeux est au contraire dithyrambique. “Ce maillot représente pour moi la tradition lyonnaise...la soierie. La première fois que je l’ai découvert j’ai vu défiler toute ma vie qui associait football et métiers des tissus." Quoi qu’il en soit, comme le rappelait Jean-Alain Boumsong après le show d’Adidas : “Ce maillot sera encore plus beau, si l'OL réussit à remporter un titre”.

à lire également
Une semaine après l'altercation entre Bruno Genesio et un supporter dans le quartier de Confluence, le journal L'Equipe a publié, ce samedi, une enquête sur les dessous de cette soirée. Pas vraiment du goût du président de l'Olympique lyonnais, qui n'a pas hésité à aller au contact avec les supporters critiques sur Twitter, de manière parfois très véhémente. 
1 commentaire
  1. jm calther - 15 juillet 2010

    On dirait un peu le maillot du stade français.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut