Lloris -Ramé : ultimes remparts

Lyoncapitale.fr vous propose des duels poste par poste entre joueurs lyonnais et bordelais.

Ulrich Ramé, 36 ans, 390 matchs en Ligue 1

Point fort : L'expérience

Points faibles : En déclin, les pépins physiques

Palmarès :

Champion de France en 1999 (Bordeaux) / Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2007 (Bordeaux)

Vainqueur du Trophée des champions en 2008 (Bordeaux) / Vainqueur du Championnat d'Europe en 2000 (France)

Vainqueur de la Coupe des Confédérations en 2001 (France)

Hugo Lloris, 22 ans, 100 matchs en Ligue 1

Points forts : Sorties aériennes, assurance, humilité

Points faibles : Jeu au pied

Palmarès : Néant

Synthèse : Débarqué de Nice pour 8,5 millions d'euros, Hugo Lloris est en train de confirmer le choix de l'OL, dans son recrutement. Succéder à l'emblématique Grégory Coupet n'était pas aisé, mais le jeune portier réalise une saison pleine d'espoirs. Sous la houlette de Joël Bats, sa marge de progression est encore grande. Régulièrement appelé chez les Bleus, le dernier rempart lyonnais n'a cependant, pas les faveurs du sélectionneur (1 sélection, contre l'Uruguay), qui lui préfère Steve Mandanda. Avec un palmarès encore vierge, Hugo Lloris entend bien poursuivre la saga lyonnaise en championnat.

Ulrich Ramé réalise sa 12ème saison au sein de l'effectif bordelais. Douze années au plus niveau, qui lui ont values autant de sélections internationales en équipe de France. Mais, cette année, le capitaine bordelais paraît loin de son meilleur rendement, commettant quelques grossières erreurs. Sur le plan physique, plusieurs blessures sont venues le perturber. A l'aube de la 32ème journée, le portier affiche un bilan de seulement 22 matchs (21 buts encaissés). Malgré une prolongation de contrat jusqu'en juin 2010, l'ancien pensionnaire du SCO Angers n'est pas assuré d'être titulaire pour la saison prochaine. Une issue paraît cependant certaine : il devrait se reconvertir dans le staff des girondins à la fin de son contrat, après de bons et loyaux services.

Retrouvez notre dossier spécial Bordeaux - Lyon

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut