Lloris confirme son souhait de rester à l'OL

Malgré une saison éprouvante, annoncé partant, Hugo Lloris a décidé de rester à l’OL et entend bien permettre au club septuple champion de France de retrouver le chemin du succès. "Oui, je serai Lyonnais sauf grosse surprise. A Lyon, il y a tout pour s'épanouir. Partir pour partir, ça ne m'intéresse pas", explique l'ex-Niçois.

De notre envoyé spécial à Zell am See (Autriche).

Durant l’intersaison, Hugo Lloris a beaucoup fait parler de lui. Partira, ne partira pas ? Telle était la question qui a alimenté un certain temps les gazettes sportives. Une agitation médiatique qui n’a guère ému le principal intéressé. "A l’issue de la saison, je suis allé en sélection. Ensuite j’avais surtout envie de me couper du monde. De me retrouver en famille, concède-t-il. Je n’ai pas suivi ce qui s’est dit à ce sujet et pour tout vous dire ça ne m’intéresse pas."

Le Niçois n’a donc aucune chance de quitter le navire rhodanien d’ici le 31 août minuit ? "Oui, je pense sauf grosse surprise (rires). Je suis très bien ici que ce soit dans ma vie privée ou professionnelle. A Lyon, il y a tout pour s’épanouir. Partir pour partir, ça ne m’intéresse pas." Et de confirmer le fond de sa pensée : "Mes valeurs aujourd’hui se sont l’OL et l’équipe de France. Ça ne changera pas en cours de route." Néanmoins, Hugo Lloris avoue en toute franchise qu’il a eu besoin d’obtenir quelques garanties de la part de ses dirigeants. "J’avais besoin de certitudes, d’y voir plus clair. Après une saison pareille, je ne voulais pas m’aventurer dans quelque chose d’instable d’autant plus que ça ne ressemble surtout pas au club."

"Une nouvelle aventure qui commence"

Depuis l’arrivée des Lyonnais en Autriche, Hugo Lloris travaille d’arrache-pied en compagnie de la bande des gardiens (Rémi Vercoutre, Mathieu Gorgelin et Anthony Lopes) sous la houlette de Joël Bats qui cette saison a plus de responsabilités au sein du staff technique. "J’ai un rapport de confiance avec Joël. Je ne l’ai jamais caché, il m’apporte énormément", souffle Lloris. Après une année dernière usante et compliquée, le portier des Gones confie avoir digéré et veut vite passer à autre chose : "L’envie est là, j’ai envie de faire de belles choses avec l’OL. Mais surtout de retrouver cette joie, cet enthousiasme et ce plaisir qu’on a perdus lors de la dernière saison", souligne-t-il.

"Construire une nouvelle philosophie"

Mardi, Bafétimbi Gomis conviait ses partenaires à mettre encore plus du sien et à donner un peu plus au collectif. Hugo Lloris n’en pense pas moins. "Chaque joueur a ses responsabilités. Après certains ont en plus que d’autres. Chacun d’entre nous doit être à son niveau et doit surtout respecter le collectif. Il faut revenir à des choses simples. C’est une nouvelle aventure qui commence." A l’image de Jean-Michel Aulas, le portier lyonnais préfère ne pas parler de titre et reste prudent à quelques semaines du début de la L1 : "C’est trop pour parler des objectifs. On y verra un peu plus clair dès la première journée de Championnat." Et de poursuivre : "Les ambitions et les objectifs viendront naturellement au fil de la saison. Il faut bien construire et cela passe avant tout par un style de jeu, une nouvelle philosophie…"

"Mon coup de gueule n'était pas calculé !"

Malgré une baisse de son train de vie, Hugo Lloris affirme que l’OL continuera de jouer les premiers rôles. "Lyon est un club ambitieux, ça ne changera pas. On fera tout pour être le plus haut possible." Plutôt décontracté depuis son retour de vacances au sein du groupe lyonnais, Lloris accepte même de revenir sur sa fameuse sortie colérique de l’an dernier à Nice. "Mon coup de gueule n’était pas du tout calculé, assure-t-il d’emblée. Je suis conscient que j’ai des responsabilités. Je les assume. Comme chaque saison, je vais m’atteler à donner le meilleur de moi-même pour mes coéquipiers et pour le club." Là-dessus, on ne peut qu’acquiescer.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut