Ligue Europa : cinq raisons d'espérer un exploit pour l'OL

Battu à domicile au match aller (1-2), l'OL est en difficulté avant d'affronter le FC Astra Giurgiu pour atteindre la phase de groupes de la Ligue Europa. Pourtant, il reste aux Lyonnais plusieurs raisons d'y croire.

1. L'OL l'a déjà fait

Lyon s’est qualifié une seule fois après avoir perdu le match aller. C’était contre le FC Bruges lors de la saison 2001-2002. L’OL s’incline lourdement en terre belge 1-4 au match aller. Personne ne croit à une qualification au match retour. Et pourtant, dans un Gerland surchauffé, Sonny Anderson inscrit un triplé historique qui envoie les Gones en 8e de finale de la Coupe de l’UEFA. Les supporters ne l’ont pas oublié, même si la rencontre aller s’était déroulée à l’extérieur et non pas à domicile comme cette fois.

2. Lyon a toujours gagné ses rencontres en Roumanie

L’OL et la Roumanie, une grande histoire d’amour. Quatre victoires et un nul. C’est le joli bilan de l’OL dans ses confrontations face aux clubs roumains. Les Lyonnais ont affronté quatre fois le Steaua Bucarest pour trois succès et un match nul lors de la saison 2006-2007 à Gerland. Les Gones ont également joué et gagné 2-1 contre le Rapid Bucarest en Coupe Intertoto. Pour résumer, ils se sont toujours imposés en Roumanie. Il faudra s’en rappeler et ne pas déroger à la règle pour se qualifier.

3. Les Roumains n'ont pas l'habitude de se retrouver favoris

La victoire surprise du FC Astra Giurgiu à Gerland met les joueurs de Daniel Isaila dans une position inhabituelle. Les Roumains vont devoir défendre leur avantage dans un stade en ébullition qui espère désormais un exploit de son équipe. "À nous de savoir gérer l’enjeu. La pression est notre pire ennemi", a confié Vincent Laban dans 20 Minutes. Les coéquipiers du milieu franco-chypriote ne possèdent pas une grande expérience sur le plan européen, eux qui viennent de réaliser la meilleure saison de l’histoire du club (3e du championnat, vainqueur de la coupe).

4. Les jeunes Lyonnais ne veulent pas être les premiers à manquer une coupe d'Europe depuis 18 ans

Pourquoi l’OL se qualifierait-il ? Une question d’honneur et d’histoire. La dizaine de joueurs formés au club connait l’importance d’une qualification ce jeudi. Ils pourraient faire partie de la première équipe lyonnais à ne pas se qualifier pour la coupe d’Europe depuis 18 ans. Un affront. "On connait l’histoire du club mieux que n’importe qui. On ne veut pas gâcher cette histoire", nous confiait Mohamed Yattara en début de semaine. Hubert Fournier lui aussi ne voudra pas avoir ce titre de premier entraîneur à ne pas se qualifier depuis 18 ans. Son mandat à la tête du club commencerait aussi par un échec. Et pas des moindres.

5. L'OL a toujours rapporté des points à la France à l'indice UEFA

Raillé par tous les experts, Lyon joue son honneur ce jeudi soir. Certains semblent oublier que le club de Jean-Michel Aulas a toujours tiré la France vers le haut avec 17 campagnes européennes de suite. Et a réalisé des exploits face aux plus grands clubs européens (Bayern Munich, Inter Milan, Real Madrid...) Encore l’année dernière, l’OL est allé jusqu’en quart de finale de la Ligue Europa malgré un effectif limité et fatigué. Les jeunes lyonnais doivent s’en rappeler pour faire taire les plus sceptiques. Alors oui, l’OL n’est plus l’équipe qu’elle était avant. Mais ce club mérite un certain respect. Et si les Gones parviennent à marquer rapidement, comme au match aller, la panique va s’emparer des Roumains. Ne jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué…

Suivez l'actualité de l'OL sur Olympique et Lyonnais.

à lire également
 Le nouveau latéral gauche de l’OL, Youssouf Koné, transfuge du LOSC, a bataillé avant de pouvoir exprimer la plénitude de son talent. Retour sur le parcours de l’international malien et sa folle envie de s’illustrer sous le maillot lyonnais.
1 commentaire
  1. croixrousse - 28 août 2014

    Ne jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuer… j'aime beaucoup la conclusion de votre article ! Pourtant des peaux L'O.L en a vendu! Heureusement que l’âme de Lyon c'est la rébellion et l'innovation ! Il sera intéressant de voir si 'les gones' ont cet esprit de résistance ou celui-ci c'est évaporé avec la facilité de leur profession ? Vivement le nouveau stade , usant pour nous supporter d'être constamment sur un fil .Vivre en travaillant ou mourir en combattant! Mon sang Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut