Ligue 1 : le match Metz-OL va être rejoué à huis clos

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a tranché. Le match Metz-Lyon va être rejoué.

La commission s'est prononcée ce jeudi soir sur les incidents qui ont eu lieu lors du match entre Metz et Lyon le 3 décembre lors de la 16e journée de Ligue 1. Match durant lequel Anthony Lopes avait été visé par des jets de pétards provenant des supporters du club lorrain. La rencontre avait été définitivement stoppée à la 30e minute alors que le portier de l'OL souffrait d'une surdité traumatique et évacué. La commission de discipline de la LFP a donc décidé de faire rejouer le match et a condamné le FC Metz à trois points de suspension dont un avec sursis.

"Compte tenu de la gravité des faits, le FC Metz se voit infliger trois points en moins, dont un avec sursis et le match devra donc être rejoué à huis clos", a affirmé Sébastien Deneux, le préside de la commission de discipline de LFP. "Cette décision est inédite et sévère, mais elle sanctionne des faits inédits et totalement intolérables", a-t-il poursuivi. Les Messins risquaient une défaite sur tapis vert.

à lire également
Grand stade Parc OL
De nouvelles mesures ont été annoncées ces derniers jours pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus dans la région. La jauge maximale autorisée pour les grands rassemblements a été abaissée à 1 000 personnes à Lyon, contre 5 000 précédemment. Le club rhodanien trouve cela "injuste".
Faire défiler vers le haut