LES ECHOS DE L'OL - SAMEDI 17 MARS

Pour Houiller l'éclatement de son équipe dû au match France-Autriche trois jours avant la finale, est un frein sérieux à la bonne mise en condition avant le match.

Alou Diarra dans tous ses états
Après Coupet et Juninho, c'est au tour d'Alou Diarra de faire étalage de ses états d'âmes. Il tire déjà un bilan négatif deux mois et demi avant la fin de la saison. Devancé par Jérémy Toulalan, les 511 minutes jouées par le milieu de terrain et finaliste du mondial ne lui suffisent pas. Il a déclaré "Je ne joue qu'en cas de pépin ou de suspension".

Un entraîneur agacé
Face aux mécontentements exprimés par certains joueurs de son équipe,Gérard Houiller souhaite mettre la choses au clair avec ses joueurs. Selon lui les aspirations individuelles de certains joueurs Lyonnais prennent le pas sur les projets collectifs, ce qui présente un danger potentiel pour atteindre les objectifs fixés.

Houllier soutient Wenger
L'entraîneur de l'Olympique Lyonnais a pris parti pour Arsène Wenger suite à l'opposition entre le sélectionneur Raymond Domenech et l'entraîneur d'Arsenal. Gérard Houllier a déclaré que Raymond Domenech ne faisait que ce qu'il voulait et qu'il ne dirait plus rien sur l'équipe de France même si neuf Lyonnais jouent contre l'Autriche.

à lire également
Les images sont spectaculaires. Des dizaines de fumigènes ont été craqués en même temps sur des ponts de la Saône vendredi soir. Des feux d’artifice étaient même visibles.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut