Les échos de l'OL-mercredi 7 mars

Seule la Lazio Rome a échoué face à Lyon lors du 2e tour de la Coupe de l'UEFA 1995-1996.

Les réactions
Gérard Houllier, entraîneur de l'OL : "C'est l'équipe qui a été la plus réaliste et la plus efficace qui l'a emporté. C'est un échec et une déception, surtout pour les supporters et les gens qui nous suivent. Le tournant, pour moi, c'est le deuxième but. Si on était rentrés au vestiaire avec un but de retard, je pense que l'on aurait pu gagner. Là, on était un peu cassés. On ne va pas chercher de faux-fuyants. On a été inefficaces sur le plan offensif et notre jeu collectif n'a pas été à la hauteur de la compétition. Et puis il faut reconnaître qu'on est tombé sur une superbe équipe de Rome. Ce soir, Rome a été plus fort que nous. On a encore un titre de champion et une finale de Coupe de la Ligue à gagner. En France, beaucoup d'équipes aimeraient être dans notre situation".

Luciano Spalletti, entraîneur de l'AS Rome : "Mon équipe a parfaitement géré le match. Mes joueurs ont été très performants en contre-attaque. Je tiens à les féliciter pour leur comportement car les joueurs de Lyon ont fait de la provocaion et ils ont su ne pas tomber dedans".

Jean-Michel Aulas : "C'est évidemment une très grosse déception pour Lyon. Nous nous étions préparés pour dépasser au moins les quarts de finale et nous nous arrêtons dès les huitièmes. Il faut reconnaître que la Roma nous a été supérieure. Vu la rencontre, il n'y a pas de regrets à avoir".

Sidney Govou : "Il faut être réaliste. Après un bon début de match, nous n'avons pas su nous imposer. Mais il est encore trop tôt pour dire s'il s'agit d'une fin de cycle".

Juninho : "Il n'y a pas grand chose à dire. On n'a pas fait un grand match. C'est une grosse désillusion pour nous. C'est la quatrième année qu'on passe à côté. Maintenant, ça va être dur de gagner la Ligue des champions.... La fin de la saison risque d'être difficile...".

Platini tacle Aulas et Caïazzo
Jean-Michel Aulas et Bernard Caïazzo, présidents de l'OL et de l'ASSE, devraient être convoqués par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel, le 15 mars, pour s'expliquer sur leurs déclarations préalables au derby entre Saint-Etienne et Lyon (1-3). A ce sujet, Michel Platini tout nouveau président de l'UEFA a déclaré : "Ils devraient faire très attention à ce qu'ils disent. J'espère que la LFP va prendre de bonnes mesures disciplinaires".

à lire également
Le président de l’OL Jean-Michel Aulas, à Toulouse, le 2 novembre 2019 © Rémy Gabalda / AFP
Jean-Michel Aulas va céder un terrain de 3,5 hectares au cœur d’OL City à Thierry Ascione et Jo-Wilfried Tsonga pour l’installation en 2022 d’une académie de tennis.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut