Le vestiaire du Lou après la victoire à Perpignan (16-22) (crédit LouRugby, Twitter)

Le Lou lance (enfin) sa saison à Perpignan

Solides en défense, bien qu'encore indisciplinés, et efficaces au pied, les hommes de Pierre Mignoni se sont de justesse face au promu catalan (16-22), ce samedi à Perpignan. Un succès auquel ont largement contribué les recrues lyonnaises, à l'image d'un Jonathan Wisniewki auteur de 17 points.

Il y avait déjà urgence pour le Lou, qui se présentait au stade Aimé-Giral de Perpignan ce samedi après-midi. Après le nul concédé à Gerland contre Toulouse en ouverture de la saison et la défaite à Castres la semaine passée, les hommes de Pierre Mignoni se devait de lancer leur saison. Banco se dit-on lorsque Dylan Crétin parvient à applatir dans l'en-but dès la 15e minute, et après de multiples temps de jeu. Mais après une transformation de Jonathan Wisniewki, transfuge déjà bien intégré du RC Toulon, les fautes lyonnaises permettent au Perpignanais de rester dans le match. Malgré la belle efficacité de son nouvel ouvreur, le Lou ne peut se détacher. Un manque de discipline symbolisé par le carton jaune reçu en fin de première mi-temps par Xavier Mignot.

Wisniewki métronome

Le Lou encaisse un essai à la reprise et se voit menacé au score pour la première fois du match par des Catalans qui égalisent grâce à la transformation de Jackson, puis prennent l'avantage dans la foulée sur une nouvelle pénalité. Il faudra trois coups de pieds du métronome Wisniewki (5 pénalités, 1 transformations, 100 % de réussite), profitant des erreurs catalanes, pour ramener le Lou devant, sous la bronca d'Aimé-Giral. Solidaires en défense sous la pression sudiste pendant de longue minute, les Lyonnais tiennent le score jusqu'à la sirène, pour glaner leur premier succès de la saison. Le retour des fondamentaux face au promu augure-t-il un tournant dans la progression des hommes de Mignoni. Réponse dès la semaine prochaine, à Gerland où il faudra se montrer plus disciplinés en défense et organisés dans le contrôle du ballon pour battre des Montpéliérains qui auront à coeur de se racheter après le nul (9-9) concédé hier à Bordeaux.

 

à lire également
Vue de Lyon – Au premier plan, Gerland © Métropole de Lyon
Après le départ de l’Olympique lyonnais pour Décines, les inquiétudes étaient vives concernant le devenir de Gerland. Mais l’arrivée du Lou et l’installation de l’académie de basket créée par Tony Parker ont clairement changé la donne.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut