LDC : Lisandro Lopez propulse l'OL en phase finale (vidéo)

Tétanisés. Les Belges n'ont jamais rien montré. Certains supporters d'Anderlecht quittaient même déjà le stade après le deuxième but de Lisandro Lopez.

L'Argentin, sorti à la 60e minute, a fait exploser la défense adverse en une mi-temps. Trois banderilles (26e, 32e et 41e) qui ont récompensé l'activité d'un attaquant qui va faire souffrir le martyre aux défenseurs de ligue 1 et de toute l'Europe. Le match s'est parfois limité à une passe à dix, tant les Lyonnais étaient supérieurs techniquement. La fin de la première mi-temps s'accompagnait donc logiquement d'une bronca des supporters d'Anderlecht.

A la reprise, une faute de Cris sur le côté gauche de la surface de Lloris permettait à Suarez, un autre Argentin, de se faire justice lui-même grâce à un penalty impeccablement frappé (50e). Le reste de la deuxième mi-temps n'offrira pas d'étincelle, Lloris arrêtant une tentative de près de Boussoufa grâce à un arrêt du talon peu académique (77e). Claude Puel a profité de ce faux rythme pour faire entrer les jeunes Ishak Belfodil et Maxime Gonalons, qui ont remplacés respectivement Lisandro Lopez (60e) et Jérémy Toulalan (73e).
8-2 en 180 minutes, dont quatre buts pour le seul Lisandro, l'OL semble idéalement lancé pour briller sur la scène européenne. La faiblesse de l'opposition nous force cependant à relativiser cette performance hors norme. Prochain rendez-vous continental le 15 ou le 16 septembre, pour le premier match de poule.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut