L'OL vire en tête

Au terme d’un match difficile, l’OL a assuré l’essentiel en s’imposant 2-0 à Lens. Avec douze rencontres sans défaite en incluant la Ligue des champions, les Lyonnais réalisent un début de saison exceptionnel.

Buts : Sidney Govou (7e), Kim Kallstrom (78e).

Sans grande surprise, Claude Puel avait décidé d’aligner pour ce déplacement à Lens un 4-2-3-1 avec Jérémy Toulalan titularisé en défense centrale, Maxime Gonalons au milieu, François Clerc à droite et Bafé Gomis seul en pointe. Sur le coup d'envoi, Kim Källström qui vient disputer le ballon dans les pieds de Sow reste au sol. Rien de bien grave pour le Suédois qui peut poursuivre le match. Six minutes plus tard, Sidney Govou sollicite le une-deux avec Kim Kallström qui lui remet côté gauche. Sans contrôle, Govou arme une sublime frappe enroulée des 25 mètres qui retombe juste derrière la ligne de but de Runje avant de ressortir. Après un petit temps de latence, l’arbitre accorde le but (0-1). Lens, bien soutenu par son public, ne se laisse pas abattre et tente de revenir au score. Les Lensois font même l’essentiel du jeu, en monopolisant le ballon dans l’entrejeu.

A la 35 ème minute, sur une action des Sang et Or, Anthony Réveillère commet une faute de main dans la surface. Yohan Demont se présente face à Lloris et croise trop sa frappe qui passe à côté de la cage lyonnaise. Lyon a eu chaud. En cette fin de première période, les Gones perdent de nombreux ballons. Gênés par des Lensois bien en place, les Rhodaniens, éprouvent les pires difficultés à sortir de leur moitié de terrain. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de 1-0 pour Lyon. Un score qui ne reflète pas la physionomie de cette première mi-temps.

La deuxième période part sur un faux rythme. Les deux formations ne prennent pas de risque et se neutralisent dans l’entrejeu. A l’image de Bafé Gomis, remplacé à la 67ème minute par Ederson, qui n’a tiré qu’à une seule reprise au but. Kim Källström (le meilleur joueur du match), toujours lui, se procure une belle occasion. Bien servi par Clerc, le milieu de terrain lyonnais contrôle et enchaîne avec un petit lob qui manque de tromper Runje. Kim Källström est récompensé quelques minutes plus tard. Sur un ballon anodin aux trente mètres, le Suédois déclenche une frappe puissante du gauche qui trompe Runje, terminant sa course dans le petit filet opposé (0-2). Le Suédois ouvre son compteur en championnat. Sans vraiment briller dans le jeu, L’OL a assuré l’essentiel et prend les commandes de la Ligue 1. L'équipe de Claude Puel compte désormais 20 points en huit matches, un de plus que Bordeaux qui a vu une série de 22 matches sans défaite toutes compétitions confondues, s'achever à Saint-Etienne (1-3). Les Gones vont pouvoir récupérer lors de la trêve internationale, qui avec l’avalanche de blessés s’abattant sur l’effectif rhodanien, arrive au meilleur des moments.

Lire aussi : Les notes des joueurs

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut