L'OL veut briller face à Nice de Claude Puel

Ce samedi face à Nice (20h, beIN Sport 2), l’OL à l’occasion de mettre fin à une mauvaise série où le club rhodanien n’a plus remporté son dernier match de l’année civile depuis plus de dix ans. Une belle manière de fêter le retour de Claude Puel au stade de Gerland ?

Souvenez-vous le 21 mai 2011. Ce soir-là, lors de la réception de Caen (0-0) au stade de Gerland une grande majorité de supporters lyonnais, plus particulièrement les Bad Gones, avaient décidé de se farcir Claude Puel. Accusé d’être le fossoyeur d’un OL en déliquescence, l’ex-entraîneur lyonnais avait été vilipendé durant toute la rencontre. Une ambiance délétère pour un Claude Puel licencié le 20 juin 2011. Autre époque, autre ambiance. Depuis l’OL a retrouvé une certaine sérénité. Actuel leader de la Ligue 1 en compagnie du PSG et de l’OM, Lyon aspire à conclure l’année 2012 par un succès.

Aulas va serrer la main de Puel

Hasard du calendrier, la bande à Rémi Garde affronte Nice entraîné cette saison par un certain Claude Puel. De quoi perturber les partenaires de Mouhamadou Dabo ? "Je n’étais pas là quand Claude Puel a entraîné le club, soupire le latéral gauche de retour après avoir purgé deux matchs de suspension. Je ne sais pas ce qui s’est passé entre lui et le club. Je n’ai rien à dire sur ce sujet. On se focalise sur le match à jouer pour le gagner.”

De son côté, Jean-Michel Aulas ne souhaite pas mettre de l’huile sur le feu, malgré un procès toujours en cours entre les deux hommes (Claude Puel réclame 5,5 millions d'euros d'indemnités de licenciement et de dommages et intérêts).“Si j'ai à croiser Claude Puel, je lui serrerai la main comme pour tous les entraîneurs, passés ou pas par Lyon, assure-t-il. Il n'y a pas de rancune, simplement une mémoire réactivée mais qui ne jouera pas sur mon comportement. Je comprends que cela crée de l'excitation médiatique mais les dirigeants de l'OL seront calmes et sereins.”

Depuis le 21 décembre 2000 face à Saint-Etienne...

Contre une équipe de Nice qui pris 20 points sur 24 possibles lors des huit dernières journées, Lyon souhaite mettre fin à une mauvaise série. Le club rhodanien n’a plus remporté son dernier match de l’année civile à Gerland depuis le 21 décembre 2000 et un succès contre Saint-Etienne (2-1). “Ça fait longtemps que l’on a pas gagné notre dernier match de mi-saison à Gerland. Alors samedi, ça sera plus l’occasion de marquer l’histoire du club. Ça nous donne une motivation supplémentaire", indique Mouhamadou Dabo. Une manière comme une autre de faire la fête à Claude Puel.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut