L'OL S'INCLINE FACE AU FC READING

Reading, l'Olympique Lyonnais a du faire face à une solide opposition. Tous les joueurs qui n'avaient pas participé à la la première rencontre face à Shimizu S-Pulse, étaient titulaires pour cette rencontre.
Un bouleversement qui n'a visiblement pas réussi aux sextuples champion de France. Seulement cinq minutes après le coup d'envoi, les Lyonnais concédaient un penalty. Suite à une faute d'Anthony Réveillère, l'attaquant anglais Doyle avait l'occasion d'ouvrir la marque. Mais Rémy Vecoutre s'interposait, évitant ainsi à son équipe le plus mauvais des scénarios.
Les nombreuses absences et approximations lyonnaises permettaient aux attaquants anglais de se créer plusieurs situations dangereuses par Harper et Doyle. En attaque le duo Keita - Mounier réussissait à se créer des occasions sans inquiéter réellement le portier anglais. A la pause les Lyonnais pouvaient s'estimer heureux de ne pas être menés au score.
C'est avec de meilleurs intentions et plus de détermination que l'OL rentrait sur la pelouse pour cette deuxième période. Les Anglais bien regroupés en défense subissaient les assauts lyonnais, mais parvenaient très bien à contenir les attaquants de pointes Keita et Mounier. Et c'est contre le cours du jeu, après un quart d'heure dans la deuxième période que Cox ouvrait la marque pour le F.C. Reading. Prise à revers sur une ouverture, la défense rhodanienne, qui avait était modifié une dizaine de minutes plus tôt (sortie de Cris pour Paillot), ne pouvait que constater les dégâts. Rémy Vercoutre, pris à contre pied, restait lui aussi impuissant. Jusqu'à la fin du match Kim Källström, Hatem Ben Arfa et Nadir Belhadj avaient eu tour à tour l'occasion d'égaliser. Sans succès. L'OL s'inclinait finalement 1 à 0. Une déception pour les olympiens qui devront attendre le dernier match face aux Argentins de River Plate (jeudi,13 heures), pour espérer se qualifier pour la finale de la Peace Cup.
Côté satisfaction pour l'OL, les prestations de Nadir Belhadj et du jeune Anthony Mounier qui confirment leurs bonnes dispositions actuelles. La paire de récupérateur Santos-Bodmer n'a en revanche pas était à la hauteur des attentes placées en elle.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut