Jean-Michel Aulas : "J'ai ma petite idée"

On parle notamment d´Alain Perrin, Didier Deschamps, Claude Puel ou encore Marcelo Lippi. Le président lyonnais a sa petite idée sur la question. Interview.

Président, où en êtes-vous concernant le successeur de Gérard Houllier ?
Comme je l´ai toujours dit, nous étions en alerte. Gérer, c´est prévoir. Je sais qu´il va être dur de faire mieux que Gérard (Houllier), qui a beaucoup apporté à l´Olympique Lyonnais. Mais j´ai ma petite idée. Nous avons gagné six titres avec trois entraîneurs différents et j´ai comme objectif d´en remporter un septième avec un quatrième entraîneur.
Vous allez devoir passer du temps au téléphone...
Pas besoin de téléphoner. Nous avons déjà reçu de nombreuses candidatures.
Vous souhaitez recruter quel style d´entraîneur ?
Un entraîneur ayant une grande expérience n´est pas forcément obligatoire comme lorsque nous avions recruté Gérard (Houllier). Nous souhaitons engager un entraîneur jeune et dynamique. Une personne déterminée qui a l´envie de gagner. Il devra avoir une connaissance du foot français et européen.
Un profil qui correspond parfaitement à Alain Perrin...
Vous avez le droit de le penser. C´est un entraîneur qu´on suit attentivement depuis de longues années. On souhaitait même le faire venir avant d´opter pour Paul Le Guen.
On parle aussi de Didier Deschamps ?
A ce compte là, vous pouvez tous les faire. On m´a aussi parlé de Lippi, d´un entraîneur portuguais, la liste peut-être longue. Non, mais Gérard Houllier vient de nous quitter, nous avons un match samedi contre Nantes, il est prématuré de parler du futur entraîneur. Laissez moi travailler et vous verrez la fumée blanche sortira du siège de l´OL. (Sourire)
Quand allez-vous annoncer le nom du nouvel entraîneur ?
Cela ira très vite. Il sera connu dans moins d´une semaine.

à lire également
18 interpellations, 9 policiers légèrement blessés et 3 vitrines de magasins dégradées : le bilan de cette nuit de célébration de la victoire de l'Algérie en CAN reste relativement bon selon la préfecture, compte tenu de l'importante affluence dans les rues de Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut