Il faudra patienter

Bien sûr les lyonnais manquent encore de confiance, mais ils ont su répondre présents dans un match moins fermé que prévu, bien que haché par des fautes à répétition. Ils devront faire la différence le 6 mars à Gerland.

Coupet 7
L'homme du match côté lyonnais. Des prises de balle sûres, des relances appliquées et des arrêts importants notamment sur deux coup francs de Totti ( 61e et 73e). Une grande sérénité.

Clerc 5
Juste techniquement, il a eu du mal à se situer sur la pelouse et a multiplié les mauvais choix dans le jeu.

Abidal 5,5
Présent dans l'engagement et dans le repli défensif, il n'a pas eu d'impact offensivement. On ne l'a pas vu débordé ou combiné avec Malouda. Un match sérieux mais discret.

Squillaci 6
Un match de bonne facture avec, comme toujours, un précieux jeu de tête. Il n'a jamais semblé en danger face aux attaquants romains.

Cris 6,5
"Il carabiniere" a fait son match. A la lutte sur tous les ballons, il s'est montré parfois dur dans les duels mais a rarement été mis à la faute.

Malouda 5,5
Son crochet de trop dans la surface (21e) est symptomatique du manque de confiance affiché par les lyonnais dans la rencontre. Toujours de bons enchaînements qui peuvent lui permettre de faire la différence mais le physique ne suit pas. Flo a besoin de souffler.

Toulalan 5,5
Un gros travail dans l'entrejeu lyonnais même s'il a commis beaucoup de fautes. Le carton jaune reçu à Rome le privera du match retour.

Tiago 4
Mais où est donc passé le Tiago du début de saison, qui plantait contre le Real ou à Bucarest en signant des feuilles de stats galactiques ? Lent, sans vision ni entreprise dans le jeu, il a souvent fait les mauvais choix. Une condition physique à retrouver.

Juninho 5,5
Agressif et présent en première période, il s'est éteint en seconde. Il n'a toujours pas retrouvé l'impact qu'il avait à l'automne et ses coups de pieds arrêtés ne sont plus aussi dangereux. Pas encore décisif.

Govou 6
C'est le lyonnais qui a le plus provoqué une défense giallorossi qui a fait beaucoup de fautes pour le stopper. Il s'est effacé après 25 minutes de jeu, à l'image de l'équipe, pour revenir sur la fin.

Fred 5
On ne l'a que très rarement vu avec le ballon. Il a commis un nombre incalculable de fautes dans les duels et n'a pas hérité de bons ballons d'attaque. S'il a retrouvé dernièrement confiance et motivation, il s'est heurté à l'hermétisme de la défense italienne.

à lire également
Malgré leur ouverture du score en première mi-temps par Houssem Aour, les joueurs de l'OL ont concédé un match nul dommageable au classement, ce samedi au Parc OL, contre Bordeaux (1-1).
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut