Govou - Delgado, destins croisés

De son côté, Sidney Govou apparaît plus en forme que jamais.

En ce jeudi férié et ensoleillé, le public est venu nombreux pour voir les héros du Vélodrome.Les hommes de Claude Puel se sont entraînés à la carte, avec des ateliers de tennis-ballon, des séries de coups francs et reprises de volées. Certains joueurs étaient absents comme Cris et Juninho mais aussi César Delgado. L'Argentin, blessé " au muscle droit antérieur ", sera indisponible pendant trois semaines. Autrement dit, sa saison est terminée. " C'est dommage car il a réalisé un très bon match à Marseille et parce qu'il est très généreux et capable de faire des différences. Il a été sujet à pas mal de petites blessures ces derniers mois. On étudiera son cas au niveau de l'entraînement, mais aussi de l'alimentation. Il faut qu'il se soigne bien et on le retrouvera la saison prochaine encore plus frais " a déclaré Claude Puel.

Sidney Govou était, lui, bien présent à l'entraînement et en forme, s'essayant même à quelques retournés acrobatiques. Physiquement, le joueur semble plus affûté qu'au début de saison : " J'ai fait un peu plus de musculation pendant la rééducation, alors qu'avant je n'en faisais presque pas ". Même s'il ne renouvellera pas son contrat l'année prochaine, le Lyonnais ne s'interdit pas une onzième et dernière saison dans son club formateur : " Il me reste un an de contrat, j'ai dit que je ne prolongerai pas, mais je vais faire mon match (Ndlr : dernier match de la saison à domicile, samedi 23 mai) à Gerland dans l'optique d'être là, la prochaine saison ". Prudent, le numéro 14 ne se fixe aucun critère spécifique sur sa possible future destination : " C'est un tout, avec notamment la qualité vie sur place, l'aspect sportif et l'ambition du club. La participation en Ligue des Champions n'est pas nécessaire, tout comme partir à l'étranger " indique-t-il.

Interrogé sur l'éventualité d'accrocher la deuxième marche du podium, Sidney Govou l'estime " utopique ", précisant que la troisième place résonne, avant tout, comme " un moindre mal ". Même son de cloche du côté de son entraîneur, Claude Puel : " La deuxième place n'est pas d'actualité. L'objectif est d'assurer la troisième place. Chaque chose en son temps ". Rendez-vous, donc, samedi 23 mai à Gerland contre Caen, qui lutte pour son maintien. Dans le même temps, Marseille se déplacera à Nancy.

Vincent Serrano

à lire également
L’entraîneur Rudi Garcia pendant le match Lyon-Dijon, le 19 octobre 2019 © Jean-Philippe Ksiazek / AFP
PORTRAIT – Après le renvoi de Sylvinho, Rudi Garcia a été choisi par Jean-Michel Aulas et Juninho pour remettre l’OL en selle. Au grand dam de supporteurs lyonnais déçus de voir l’ancien Marseillais sur le banc lyonnais. Le nouvel entraîneur de l’OL est attendu au tournant.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut