Football : Lyon enfonce Lille dans la crise

Les Lyonnais ont maîtrisé la partie au stade Pierre-Mauroy de Lille, et signent une troisième victoire consécutive en championnat sur le plus petit des écarts (0-1) grâce à un but de Maxwel Cornet. Les gones retrouvent provisoirement la quatrième place du classement.

Ferri, le choix gagnant de Genesio

Lille, 18e et premier relégable au coup d’envoi, n’a pas vraiment le choix devant son public avant le début de la rencontre. Il faut gagner, face à l’OL, et faire honneur à ses supporters. Mais les Lyonnais ne l’entendent pas de cette façon, et montrent un visage très séduisant en début de rencontre. Sur une action rondement bien menée, Jordan Ferri, très actif pour son retour dans le onze de départ, esquive Vincent Enyama, le portier lillois, avant de délivrer une offrande pour Maxwel Cornet, qui ouvre le score dès la troisième minute de jeu. Sa vista permet à Lyon de se mettre dans les meilleures conditions et à Lille d’essuyer les premiers sifflets d’un public lésé par ses joueurs. Le style Lillois est peu académique, il faut le souligner, ces derniers ne joueront que par des longs ballons pour le buteur portugais Eder, livré à lui-même à la pointe de l’attaque des Nordistes. La bonne dynamique des gones se poursuit, Jordan Ferri, encore lui, voit son centre être stoppé irrégulièrement de la main par un défenseur adverse dans la surface de réparation, une main pourtant évidente que ne sanctionnera pas le corps arbitral.

Lacazette s’est sacrifié

Le match tombe petit à petit dans un rythme insipide. Les fautes et les coups se succèdent et Sankharé se fera exclure suite à une quatrième faute grossière en moins d’une heure de jeu. Lyon se retrouve en supériorité numérique et gèrera tranquillement la suite de la rencontre. Alexandre Lacazette, faute de toucher des ballons à la pointe de l’attaque, n’hésite pas à redescendre d’un cran afin de participer au jeu, et ainsi soulager ses coéquipiers qui perdent la maîtrise du ballon au fil des minutes. Les hommes de Bruno Genesio n’arrivent pas à inscrire le but du break, les Lillois seront même à quelques centimètres d’égaliser grâce à une frappe aussi monstrueuse que lointaine du jeune Amadou, le meilleur joueur du LOSC sur cette rencontre. Eder et Rony Lopes n’auront pas plus de réussite quelques minutes plus tard, et c’est bien l’OL qui prend les trois de points de la victoire, confirmant par la même occasion sa bonne série du moment.

Les notes des joueurs et toutes les infos sur l'OL, c'est 7/7 sur notre site www.olympique-et-lyonnais.com

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut