Face à Nantes, l'OL se rassure à moitié avant l'Ajax

L'Olympique Lyonnais s'est imposé 3-2 hier après-midi face à Nantes au Parc OL. Une victoire dans la douleur avant le match retour face à l'Ajax d'Amsterdam jeudi.

Il n'y aura pas de match facile en cette fin de saison... Quelques mois après avoir terrassé le FC Nantes à la Beaujoire (6-0), l'OL retrouvait les Canaris sur son chemin hier, en fin d'après-midi. Dans un Parc OL clairsemé (34 500 spectateurs), les Gones se devaient de réagir après la claque reçue mercredi à Amsterdam. En vue de préparer au mieux le match retour qui aura lieu jeudi dans l'enceinte décinoise, Bruno Genesio décidait d'aligner une équipe résolument offensive, en titularisant Alexandre Lacazette pour la première fois depuis sa blessure à Istanbul. Rachid Ghezzal, Nabil Fekir et Memphis composaient le reste de l'attaque, quand Emmanuel Mammana effectuait son retour en défense centrale aux côtés de Nicolas Nkoulou.

Une première mi-temps où les coéquipiers de Maxime Gonalons dominaient, mais où ils n'arrivaient pas à se créer des occasions. Pire, Lyon encaissait l'ouverture du score sur l'une des premières frappes nantaises à la 20e minute. Un but de Valentin Rongier qui mettait en colère le Parc OL. Des huées qui tombaient également au moment où les Lyonnais rentraient aux vestiaires et qui sanctionnaient le manque de construction et de réalisme de l'équipe.

4 buts en 15 minutes

Il fallait attendre la seconde période pour voir le match s'emballer côté lyonnais, ou plutôt la dernière demie-heure. Comme convenu, Alexandre Lacazette cédait sa place pour bien se préparer au match retour de Ligue Europa. C'est à la 64e minute que Nabil Fekir entamait une accélération dans la surface nantaise, avant d'être légèrement fauché par un défenseur. L'international français inscrivait lui-même le penalty de l'égalisation. Un but qui venait réveiller les supporters lyonnais, de même que les joueurs. Entré à la place de Lacazette, Maxwel Cornet marquait le but du 2-1 à la 70e minute, bien placé à la retombée du ballon sur un corner de Memphis. Une avance qui ne tiendra que 5 minutes avec l'égalisation du FC Nantes, également sur corner. Mais cette fois-ci, l'OL réagissait rapidement, à la 80e minute, toujours grâce à Maxwel Cornet sur une passe de la tête de Memphis.

L'OL s'impose donc 3-2 et conforte sa quatrième place. Avec la victoire de Marseille sur Nice, les Lyonnais comptent 5 points d'avance sur le 5e phocéen à deux journées de la fin. L'équipe de Jean-Michel Aulas n'a besoin que d'un point pour assurer définitivement cette quatrième place. Un point qu'il pourra engranger lors de son déplacement à Montpellier la semaine prochaine. Avant cela, il faudra répondre au défi néerlandais, jeudi soir au Parc OL.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut