Euro : Samuel Umtiti va-t-il rester titulaire pour France-Allemagne ?

Après une performance saluée par ses coéquipiers et par son sélectionneur Didier Deschamps mais plus contrastée dans les faits, Samuel Umtiti a-t-il assez convaincu pour s'imposer au sein de la charnière centrale de Bleus ?

Titulaire pour sa première sélection en équipe de France, Samuel Umtiti n'a pas déçu hier durant la victoire des Bleus contre l'Islande (5-2). Après le match, coéquipiers et sélectionneur de l'équipe de France se sont tous montrés élogieux à son égard.

Il a confirmé tout ce que je pense de lui et ce qu’il me montre aux entraînements. Il était tranquille, pas inquiet et a contribué à ce que ce match soit de bonne qualité sur le plan défensif”, a affirmé Didier Deschamps. “Il a été très performant dès le début, il a gagné d’entrée ses duels et montré beaucoup d’agressivité. C’est ce qu’il fallait faire face à ces attaquants athlétiques. Il a aussi été très bon au pied, mais on le connaît”, a analysé l'ancien gardien de l'OL et capitaine de l'équipe de France Hugo Lloris.

“J’ai vraiment savouré ce match et me suis efforcé de rester sérieux”

Ça s’est bien passé. J’ai vraiment savouré ce match et me suis efforcé de rester sérieux. Il faut bien se lancer, c’est ce que je me suis dit. J’étais serein. Je tiens à remercier mes coéquipiers, avec qui j’ai beaucoup parlé. Ce n’est pas compliqué de jouer avec eux”, a confié Samuel Umtiti à la fin de la rencontre.

Il est vrai que le défenseur central de l'OL a fait un match satisfaisant en s'appliquant dans la relance et dans ses premiers duels. Salué pour sa qualité de passe, il a d'ailleurs réussi 100 % de ses 75 passes (battant ainsi un record vieux de 36 ans en équipe de France), le nouveau défenseur du FC Barcelone s'est cependant contenté de passes courtes. Le choix de la sécurité pour une première rencontre mais on aurait aimé le voir plus entreprenant. Seul véritable point négatif, l'ouverture du score des Islandais. Un premier but où le désormais ancien défenseur de l'OL est en retard. En définitive, même s'il n'a pas surnagé, Samuel Umtiti a été l’auteur d'une prestation tout à fait convenable pour une première sélection* qui plus est en quart de finale d'un Euro. Mais serait-ce suffisant pour prendre la place d'Adil Rami ?

“Ce n’est pas sa performance d’aujourd’hui qui lui fait perdre des points. Bien au contraire”

Pas certain quand on sait que l'homme de base de Didier Deschamps en défense centrale est Laurent Koscielny et que ce dernier se sent plus à l'aise à gauche, côté préférentiel de Samuel Umtiti. Au vu des faibles prestations défensives de Patrice Evra depuis le début de la compétition, le sélectionneur privilégiera peut-être la sécurité en alignant son homme de base du côté de celui qui semble le plus faible. Choisissant ainsi Adil Rami aux côtés du défenseur d'Arsenal, pour réinstaller la charnière mise en place depuis le début de la compétition.

Mais rien n'est perdu pour Samuel Umtiti. À la fin de la rencontre Didier Deshcamps a déclaré : “Vous saurez jeudi s’il joue. Je vais réfléchir. Ce n’est pas sa performance d’aujourd’hui qui lui fait perdre des points. Bien au contraire”. De quoi espérer pour l'ancien Lyonnais.

*Samuel Umtiti est le premier joueur de champ français à faire ses débuts internationaux dans une compétition majeure depuis Gabriel De Michèle il y a 50 ans durant la coupe du monde de 1966.

à lire également
L’entraîneur Rudi Garcia pendant le match Lyon-Dijon, le 19 octobre 2019 © Jean-Philippe Ksiazek / AFP
PORTRAIT – Après le renvoi de Sylvinho, Rudi Garcia a été choisi par Jean-Michel Aulas et Juninho pour remettre l’OL en selle. Au grand dam de supporteurs lyonnais déçus de voir l’ancien Marseillais sur le banc lyonnais. Le nouvel entraîneur de l’OL est attendu au tournant.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut