Des Gônes à Pékin : la mystérieuse Claire Febvay (Plongeon)

Claire Febvay est une spécialiste du plongeon à 10 mètres. Originaire de Oullins, elle a du rapidement quitter la région lyonnaise pour s'exiler aux Etats-Unis. A Lyon, le plus haut plongeoir est à 5m à la piscine de Vaise, lieu ou s'entraîne le Lyon Plongeon Club. "J'aime ma ville mais compte tenu du manque d'infrastructures, j'ai dû partir m'entraîner aux USA" : Bachelor en psychologie à l'université de Tucson (Etat de l'Arizona), Claire Febvay est la seule plongeuse française qualifiée pour les jeux de Pékin. Passée entre les mains de Michele Mitchell-Rocha (ndlr : médaillée d'argent aux Jeux de Los Angeles 84 et Séoul 88 en Haut Vol), elle aborde cette compétition en toute sérénité. "J'ai envie de me faire plaisir, d'essayer de battre mon record personnel. Je vais donner le meilleur de moi-même, après, comme on dit dans le plongeon, tout peut arriver". La nageuse lyonnaise qui a terminé à la septième place lors des derniers mondiaux disputés à Barcelone a hâte d'être en Chine. "C'est la plus grosse compétition du monde qui met en lumière tous les sports amateurs. Même si ce ne sont pas mes premiers jeux, c'est toujours quelque chose de grandiose".

L'avis de Thierry Braillard :

‘'Elle a eu beaucoup de mal à évoluer à Lyon car les infrastructures de la ville l'empêchent véritablement de faire une grande préparation. Par rapport à Yann ou à Teresa, je la connais un peu moins bien mais je dois dire qu'elle se love délicieusement dans les habits d'une vraie lyonnaise. C'est sa troisième olympiade, dans une discipline très difficile avec peut-être pour elle une chance de médaille. Respect, madame ! ‘'

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut