Déplacement difficile pour l'OL au stade Pierre Mauroy

Les Lyonnais tenteront d'aligner une quatrième victoire consécutive ce dimanche soir à Lille en clôture de la 27e journée de Ligue 1.

Jouer pour faire déjouer l'adversaire. Opposés à une équipe lilloise traditionnellement compacte et bien organisée, les Lyonnais devront prendre l'initiative pour créer la brèche dans le système de jeu nordiste. Les hommes de Bruno Genesio s'attendent à un match compliqué mais peuvent s'appuyer sur une série de trois victoires consécutives en championnat, qui les a vu inscrire 10 buts.

Assiéger la forteresse lilloise

A l'inverse, la 15e place de Lille au classement tient pour beaucoup à son inefficacité offensive -pire attaque de Ligue 1 à égalité avec Troyes (20 buts). Mais les hommes de Frédéric Antonetti ont d'autres qualités à faire valoir. Troisième meilleure défense du championnat sur ses terres, derrière Paris et Angers, le LOSC n'a encaissé que 10 buts en 13 rencontres disputées au stade Pierre Mauroy.

Une solidité défensive assise sur sa colonne vertébrale Enyama-Civelli-Mavuba. L'infatigable récupérateur et le costaud défenseur central s'érigeront en rempart contre les assauts lyonnais. Particulièrement difficile à battre, le portier des Dogues jouit pour sa part d'une réputation à faire pâlir bien des attaquants. Le duel avec Alexandre Lacazette, qui retrouve peu à peu son efficacité en 2016, s'annonce donc prometteur.

Le point d'interrogation Gonalons

D'autant que les Lyonnais n'auront d'autre choix que de jouer, face à une équipe peu entreprenante. Dans sa rédemption récente l'OL s'est facilité les dernières rencontres en ouvrant rapidement le score. Un tel scénario serait en effet idéal ce dimanche, et obligerait les Lillois à prendre le jeu à leur compte, pas franchement l'habitude de la maison cette saison. Pour cela il faudra être capable de se projeter vers l'avant et de peser dans la zone de vérité adverse. Le tout en étouffant le LOSC à la relance pour l'empêcher d'opérer en contre.

Le travail de récupération pourrait donc être une des clés de ce match. Et à ce propos une épée de Damoclès plane sur l'effectif lyonnais. Si l'absence de Tolisso, qui s'est blessé à l'entraînement cette semaine, était connue, l'OL pourrait devoir faire face à un nouveau coup dur au milieu. Malade depuis plusieurs jours, le capitaine lyonnais, Maxime Gonalons, pourrait lui aussi être absent.

Retrouvez toute l'actualité de l'Olympique lyonnais sur le site Olympique et Lyonnais.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut