C9tbQjhUIAAV8Wh

Chartreuse Terminorum : la Barkley à la française, en Isère

300 km, 22 000 m de dénivelé, sans GPS, sans balisage, sans assistance et sans ravitaillement. C'est le défi que 40 coureurs du monde entier vont tenter de relever en 80 heures maximum, dans la forêt domaniale de Grande Chartreuse. Bienvenue à la Chartreuse Terminorum.

Chartreuse Terminorum ()

Et vous que faites-vous à partir de minuit dans la nuit de jeudi à vendredi et ces prochaines 80 heures ?
Du côté de Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère), ils seront quarante coureurs de onze nationalité différentes, pas un de plus, à prendre le départ de la Chartreuse Terminorum, la course ultra inspirée par la Barkley Marathons.

Un charabia imbitable pour les non-initiés (c'est-à-dire pas mal de monde).

La Barkley Marathons est une course d'orientation de 160 kilomètres et 18 000 m de dénivelé qui se déroule, fin mars, dans le parc naturel de Frozen Head, dans le comté de Morgan, Tennessee. Créée en 1986 par un ancien marathonien - 160 000 kilomètres au compteur en cinquante ans (3 200 par an quand même !) -, cette course se fait sans GPS, sans balisage, sans ravitaillement et sans assistance. En 32 ans, seuls 14 coureurs l'ont finie, sur 1 200 inscrits, soit 1,1 %, le taux de finisher le plus faible des ultra-trails de la planète (le Tor des Géants, avec quasiment les mêmes mensurations avec 330 km, et 24 000 D+ qui se déroule mi septembre dans la Vallée d'Aoste, en Italie, affiche lui entre 50 et 60 % de finishers).

Le silence du monastère de la Grande Chartreuse

Benoît Laval et Laz

Benoît Laval et Laz

Très peu de français ont tenté la Barkley. 1/ il faut être accepté, après validation de sa lettre de motivation par le big boss Laz, 2/ parce qu'il faut en avoir envie.

La course se déroule en effet dans les bois qui encerclent la sordide prison de haute-sécurité Brushy Mountain State Penitentiary (fermé en 2009), qui a hébergé parmi les plus gros fêlés des État-Unis. Autant dire qu'il y a plus rassurant comme endroit pour passer plusieurs nuits, avec sa lampe torche et ses baskets.

"Quand James Earl Ray (l'assassin de Martin Luther King, NdlR) s'est échappé, j'avais déjà randonné ici pendant des années. On a regardé cela à la télé comme n'importe qui. Et nous nous étions moqués de lui, qui n'a su faire que 8,5 miles en 54 heures. Je me suis dit qu'avec ce temps j'aurais pu faire une centaine de miles (160 km), parce que j'étais jeune et prétentieux. Et ainsi tout est apparu d'un coup : la Barkley était née."

Benoît Laval, ultra-trailer averti, patron de la marque d'équipement trail Raidlight (Isère) et des Stations de Trail© (2e de la Diagonale des Fous 2003, 9e du Marathon des Sables 2004, vainqueur de l'Annapurna Mandala Trail 2010....) est l'un des rares français à avoir tenté le "Koh Lanta du trail" - les caméras en moins. La deuxième fois, c'était en 2016. Il n'a réussi qu'à faire deux boucles, soit 80 km et 8 000 m de dénivelé en... 27 heures d'effort. Hors délai. Bye bye.

Cette année, l'Isérois a eu l'idée d'importer la Barkley en Isère et de créer "sa petite soeur". Soit un parcours de 300 kilomètres et 22 000 de dénivelé à réaliser en 5 boucles de 60 kilomètres en maximum 80 heures, soit des barrières horaires environ toutes les seize heures. Pour justifier de son passage, chaque coureur devra rapporter la page d'un livre caché dans la forêt correspondant à son numéro de dossard.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers minuit, c'est Lazarus Lake, le patron de la Barkley himself, qui donnera le départ, non pas avec son coquillage, mais au son du cor des chasseurs alpins. La course se déroulera dans la plus grande forêt domaniale des Alpes, composée de sapins, d'épicéas et de hêtres, dominée par d'imposantes falaises calcaires et dont l'histoire est étroitement liée à l'Ordre des Chartreux, dont elle abrite le monastère.

Chartreuse Terminorum ()

La course la plus exigeante d'Europe ?

Après la version US et son pénitencier, voici la version française avec son monastère de la Grande Chartreuse - qui a convaincu Lazarus.

Quelques jours seulement après avoir accueilli le Raidlight Trail Festival, fin mai, la Charteuse accueille ce qui s'annonce d'ores et déjà comme la course la plus exigeante d'Europe.

Devise : "Il n'existe personne qui aime la souffrance pour elle-même, ni qui la recherche ni qui la veuille pour ce qu'elle est…"*

Au fait, en latin terminorum signifie borne, limite, fin, conclusion... L'organisation prévoit 1 % de finishers...

* "Neque porro quisquam est qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit…" in De finibus bonorum et malorum. Cicéron, 45 av. J.-C..

à lire également
Willem Geubbels
Willem Geubbels a été transféré à l’AS Monaco pour la somme de 20 millions d’euros. Un record pour le joueur de 16 ans, mais qui laisse un goût amère à l'Olympique lyonnais. Du haut de ses 16 ans, Willem Geubbels vient de signer l’un des dix plus gros transferts de l’Olympique lyonnais, pour un montant […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut