Benzema :"Marre de jouer à gauche"

Au moment de rejoindre son banc, le premier n'adresse pas un geste ou un regard au second, l'ignorant totalement. Au départ, le geste de l'attaquant lyonnais a été perçu comme le signe d'une mauvaise relation entre les deux joueurs. D'ailleurs, lors de la conférence de presse d'après-match, Alain Perrin confortait cette thèse : "L'échange entre les deux joueurs a été très froid, cela les regarde personnellement. Je n'ai pas à me mêler de ça. S'ils s'entendent bien sur le terrain, je sais que ça n'est pas le cas dans la vie. Une chose est sûre, ce ne sont pas les meilleurs amis du monde." Ce que va démentir Karim Benzema quelques minutes plus tard en expliquant en avoir assez de jouer à un poste qui n'est pas le sien. "Tout le monde a retenu que je n'ai pas tapé dans la main de Hatem, mais ça n'avait rien à voir avec lui. Je n'étais pas content de sortir, c'est tout, et pas joyeux de jouer à un poste qui n'est pas le mien. C'est pour ça que j'ai voulu aller au bout du banc sans voir personne. J'étais énervé parce que je ne me suis pas éclaté. Je n'étais pas content de mon match." Et conclure par : "Ce sont des choses qui arrivent. Je pense que j'ai assez prouvé depuis le début de la saison. C'est la concurrence, c'est comme ça. Il y a un coach, à lui de voir. Ça ne date pas simplement d'aujourd'hui. Ça fait deux matches que je joue à gauche. J'ai accepté contre Metz. Là, aujourd'hui, dans un grand stade, jouer à un poste où ça ne me fait pas plaisir, ça m'a énervé." Alain Perrin semble l'avoir entendu puisque Karim Benzema devrait évoluer en pointe, ce mardi soir à Old Trafford.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut