AULAS : "SYLVAIN WILTORD A DEPASSE LA LIGNE JAUNE" - LES ECHOS DE L'OL DU13 JUILLET

Ceci afin d'avoir un délai de 48 heures, le voyage en Corée ne correspondant pas à ses obligations. "Cette histoire est un peu fort de café. Sylvain doit respecter les règles. Sylvain va peut être partir, alors la question d'un attaquant de plus se pose", a réagit le président Aulas. Si l'attaquant international ne rejoint pas ses coéquipiers ce week-end, le joueur pourrait être sanctionné pour "abandon de poste".
Reste à savoir si L'OL va recruter un quatrième attaquant. "A Lyon, on donne toujours raison au coach", répond Jean-Michel Aulas rappelant que son club "a les moyens" de recruter.

L'OL affronte Shimizu
Pour leur premier match en Peace Cup, les Lyonnais seront opposé a la formation japonaise de Shimizu S-Pulse dans l'enceinte du stade de Busan (Corée du sud).
L'équipe probable : Coupet, Clerc, Müller, Squillaci, Belhadj, Govou, Toulalan, Diarra, Ben Arfa, Baros, Benzema.

Le président Aulas veut la Peace cup
Interrogé par OLWeb, Jean Michel Aulas a exprimé l'intérêt qu'il portait à ce stage de préparation en Corée. "C'est l'occasion d'apprendre à mieux se connaître, de parfaire aussi la préparation. Et puis, il y a la compétition. Nous sommes allés 2 fois en finale, si nous pouvons faire mieux ce serait vraiment bien. Je trouve simplement qu'une victoire finale serait un très bon début pour cette nouvelle aventure ".

Alou Diarra devrait rester
Sur le cas du milieu défensif international, Alou Diarra, Jean-Michel Aulas révèle que Bordeaux l'a contacté mais pour un prêt qu'il a refusé : "Alou n'a pas trouvé de club, pour moi, l'affaire est réglée : il reste". Après son refus d'aller à Portsmouth. Par ailleurs, le président lyonnais s'est aussi exprimé sur le sort du brésilien Fred : "Il n'y a pas de soucis, il s'est excusé pour son attitude et nous a expliqué qu'il n'a pas su gérer la pression exercée sur lui par son équipe nationale".

Nilmar : le Tas confirme
Le Tribunal arbitral du sport a confirmé en appel la décision de la FIFA du 16 janvier donnant raison à Lyon dans le litige sur le transfert du Brésilien Nilmar vers les Corinthians Sao Paulo. L'attaquant, prêté par l'OL aux Corinthians pour la saison 2005-2006, avait ensuite été définitivement transféré pour dix millions d'euros, dont seuls deux millions d'euros ont été honorés. L'Olympique lyonnais attend que la FIFA appliquent les mesures de contraintes afin que les Corinthians Sao Paulo honorent leurs obligations.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut