Aulas accepte de mauvaise grâce sa sanction

Jean-Michel Aulas pour 15 jours et Bernard Caiazzo pour deux mois. Dans un communiqué, Jean-Michel Aulas dénonce une sanction "profondément injuste" mais annonce qu'il ne fera pas appel afin de "mettre un terme à un débat déjà trop préjudiciable à l'Olympique Lyonnais".

Le Communiqué de l'OL :

"L'Olympique Lyonnais a pris acte de la décision du Conseil National de l'Ethique, mais s'étonne qu'une quelconque responsabilité ait pu être retenue contre son Président sur les différents points évoqués par le Conseil et matérialisés essentiellement par des articles publiés dans L'Equipe et contestés par Jean-Michel AULAS.

Néanmoins, par respect pour le Conseil National de l'Ethique et pour mettre un terme à un débat déjà trop préjudiciable à l'Olympique Lyonnais, le Président Jean-Michel AULAS a décidé de ne pas faire appel de cette sanction, en dépit de son caractère profondément injuste à son encontre.

Jean-Michel AULAS confirme qu'il s'est engagé à prendre toutes les dispositions nécessaires pour que les prochains derbys se passent dans les meilleures conditions possibles et qu'il a en particulier proposé de faire une déclaration commune dans ce sens avec les Présidents de Saint Etienne, comme il l'avait déjà suggéré, malheureusement sans succès, au Président de la Ligue Frédéric THIRIEZ avant le dernier derby, dans un courrier en date du 12 février."

à lire également
Police
"Il faut regarder avant de traverser". Une conductrice de 87 ans a renversé une jeune femme de 25 ans à Saint-Etienne, lundi, selon France Bleu Saint-Etienne Loire. Elle est repartie sans s’arrêter, avant de vilipender sa victime.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut