Au Coeur des Bleus avec Guillaume Joli : "On a fait le boulot"

Elle s'est imposée hier soir sans trembler face à la Roumanie (31-21). Portés par un trio affuté (Fernandez 6 buts, Guigou 7 buts et Karabatic 7 buts), les Bleus n'ont jamais douté dans ce match, bien aidés par un Thierry Omeyer, le gardien du temple, toujours irréprochable dans la cage tricolore (15 arrêts significatifs). Les hommes de Claude Onesta n'auront pas vraiment le temps de savourer cette belle victoire. L'équipe d'Argentine se dresse dès ce soir sur le chemin des " Experts " (19 heures à Osijek). Privée de leur meilleur élément Eric Gull (indisponible suite à des douleurs dorsales), la formation albiceste fait figure de petit poucet dans ces mondiaux. Une simple formalité pour les coéquipiers de Jérôme Fernandez qui devront néammoins livrer une partie sérieuse et appliquée pour éviter toute frayeur. Guillaume Joli, qui a joué la moitié du match face aux Roumains (31 minutes de jeu pour 1 but), revient pour Lyon Capitale sur sa première journée dans ces mondiaux croates.

La chronique de Guillaume Joli : Dimanche 18 janvier

'Je m'en souviendrai de ma première journée. La matinée a été catastrophique pour moi. Je n'arrivais à rien faire pendant l'entrainement. Jusqu'au soir, c'était vraiment poussif.Au moment où la Marseillaise a commencé j'avais des frissons mais comme toutes les autres fois où j'ai eu la chance d'évoluer avec l'équipe de France. Après dans le match, j'étais tendu jusqu'à ce que je marque mon premier but. C'est vraiment à partir de là que je suis rentré dans la compétition. Je me suis dit, c'est bon, mes mondiaux sont lancés.'

" On a fait le boulot... "

'Pour la rencontre face à la Roumanie, on a livré une partie avec pas mal d'imperfections mais beaucoup ont été cachées par la prestation de Thierry (ndlr : Omeyer) dans les buts. L'essentiel était la victoire, c'est chose faite. En plus, c'est un beau succès, car on l'emporte avec 10 buts d'écart. On va dire qu'on a fait le boulot pour notre premier match. Demain est déjà un autre jour. On doit rapidement se plonger dans un autre match, celui contre l'Argentine, donc on a pas trop le temps de réfléchir.'
Cliquez ici pour voir notre dossier : Au Coeur des Bleus avec Guillaume Jolilien

à lire également
Le collectif Art Up a notamment réalisé la fresque en hommage aux champions du monde lyonnais, Fekir, Umtiti et Tolisso, à la sortie du tunnel de la Croix-Rousse, côté Saône. Une fresque représentant un Lion de Belfort a été réalisée à la Part-Dieu.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut