Grenier

OL : ce qu’il faut retenir après Lyon-Troyes

L’OL a largement battu Troyes samedi à Gerland sur le score de 4 à 1 pour la deuxième journée de Ligue 1. Retour sur les satisfactions et les déceptions lyonnaises de cette rencontre.

Les tops :

Grenier ()

Clément Grenier  : remplaçant Yoann Gourcuff au bout de seulement dix minutes de jeu, le jeune rhodanien n’a pas mis longtemps à entrer dans son match. Il a distillé d’excellents ballons pour ses coéquipiers. C’est également lui qui tire les deux corners qui amènent les buts de Bafétimbi Gomis et de Michel Bastos. Un départ pour Nice, évoqué la semaine dernière, serait un véritable gâchis pour les Gones.

Bastos ()

Michel Bastos  : le Brésilien n’a eu besoin que de cinq petites minutes pour prouver – s’il le fallait encore – qu’il peut être, par moment, un joueur de grande classe. Sa retournée acrobatique a permis aux Lyonnais de prendre un avantage décisif. Ce but pourrait être son dernier coup d’éclat avec l’OL puisque son départ pour Al-Aïn est imminent.

Gomis ()

L’efficacité des attaquants  : À Rennes, l’OL s’était fait peur en ne réussissant pas à plier le match. Contre Troyes, les attaquants – en mal d’efficacité depuis le début de saison – s’en sont donné à cœur joie. "Bafé" Gomis a inscrit un doublé : d’abord un but de la tête sur corner, puis un autre du pied droit à la suite d’une action personnelle. S’il n’a pas été flamboyant, Lisandro Lopez a quand même retrouvé le chemin des filets après quasiment un mois d’absence. Une belle frappe du gauche entre les jambes du portier troyen lui a permis d'ouvrir son compteur.

Les flops :

Cris ()

Les errements défensifs : Après un match solide face à Rennes, la défense lyonnaise n’a pas été irréprochable contre Troyes. Cris a failli offrir un but tout fait à Obbadi après une relance manquée. Sur le but troyen, le Brésilien est trop court, Koné n’intervient pas alors que Dabo s’est fait prendre de vitesse. "Le policier" a été souvent à la limite, cédant même sa place dans les dernières minutes à la nouvelle recrue, Milan Bisevac. Ce qui ressemblait à une passation de pouvoir.

Gourcuff ()

La blessure de Yoann Gourcuff  : Cette saison, Gourcuff a fait toute la préparation estivale avec l’OL, sans connaître de pépins physiques. Il a même réalisé un bon début de saison avec une passe décisive lors du Trophée des champions et un but face à Rennes. Mais contre Troyes, l’ancien Bordelais s’est blessé après un choc avec Nivet. Son genou a lâché et le pire est à prévoir. Entre trois semaines et deux mois d’absence. Sa blessure pourrait toutefois profiter à Clément Grenier, auteur d’un bon match samedi. L’indisponibilité de Gourcuff pourrait pousser les dirigeants de l’OL à recruter Benjamin Corgnet (Dijon).

À lire aussi : Lyon enfonce Troyes mais perd Gourcuff

à lire également
Le milieu de terrain de l’OL Tanguy Ndombele – FC Sion/OL, 13 juillet 2018 © Fabrice Coffrini / AFP
Incontestablement, Tanguy Ndombele (21 ans) est la plaque tournante de l’Olympique lyonnais. Si le milieu de terrain excelle balle au pied, il affiche un tout autre visage en dehors du rectangle vert.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut