L’OL se rapproche du podium

L’OL s'est relancé dans la course au podium en battant Auxerre 2-1 lors de la 36e journée de Ligue 1. Lyon compte désormais 65 points à deux points de Lille et Auxerre mais avec un match de retard à disputer.

Un début de match catastrophique

Il ne fallait pas être cardiaque mercredi soir à Gerland. Jean-Michel Aulas et Gérard Collomb filmés par les caméras de Canal + pouvaient pousser un ouf de soulagement au coup de sifflet final. Face à une équipe auxerroise sérieuse et appliquée, Lyon a tremblé jusqu'au bout. Crispés et nerveux, les Lyonnais ont craqué au bout d'un quart d'heure de jeu sur une énorme bévue de Réveillère convertie immédiatement en but par Ireneusz Jelen (0-1, 15e). Alors que la pause se profilait, Jean-II Makoun, servi par Lisandro trouve le poteau (45e). Dans la continuité de l'action, Aly Cissokho qui est accroché dans la surface par Benoît Pedretti, obtient un penalty discutable. Lisandro ne se pose pas de question et permet aux siens de revenir dans la partie (1-1, 45e+2). L’Argentin inscrit son 14e but en championnat.

Pjanic délivre l’OL

Une égalisation qui fait beaucoup de bien aux Gones, qui attaquent le deuxième acte sur le même rythme. Miralem Pjanic trouve le poteau (47e) avant que Sorin repousse un tir à bout portant de Bafétimbi Gomis (59e). Auxerre a du répondant mais ni Oliech (68e) ou Pedretti (76e) ne réussissent à tromper la vigilance de Lloris. Dans les dix dernières minutes de jeu, Lyon pousse mais la reprise de volée de Kim Källström s'écrase sur le poteau de Sorin (82e). Dans une fin de match débridée, Miralem Pjanic marque le but de la délivrance pour l'OL (2-1, 84e). Un succès qui permet à Lyon de rester maître de son destin dans l'optique d'une qualification directe pour la Ligue des Champions.

Les réactions

Miralem Pjanic  : "Peu importe qui marque, la joie elle est énorme, toute l’équipe y croit. On a notre destin entre nos mains pour accrocher la deuxième place. On a écarté deux concurrents directs pour le podium, et ça c’est l’essentiel. Tout le monde est concerné, et l’état d’esprit du groupe est très bon. Je suis évidemment content d’avoir marqué pour faire gagner l’équipe. Mais c’est ensemble qu’on ira chercher la Ligue des Champions."

Claude Puel : "L'essentiel était de prendre les trois points même si cela été encore une fois dans la difficulté. On a fait un très mauvais début de match en prenant ce but mais on est rentré avec plus d'ambitions en seconde période. Le penalty juste avant la mi-temps nous relance dans le match. Ce soir (mercredi), j'ai apprécié le caractère de mon équipe."

Lire sur le même sujet : Les notes des joueurs

à lire également
Bertrand Traoré en pleine action, contre Bordeaux, le 28 janvier 2018 © Nicolas Tucat / AFP
Du Burkina à l’Europe, Bertrand Traoré (22 ans) se plonge dans ses souvenirs pour Lyon Capitale. Une trajectoire rapide pour l’attaquant de l’OL, très imprégné par sa culture africaine.
5 commentaires
  1. La rédaction - 6 mai 2010

    Bonjour le Marseillais,Je vous invite à vous rendre sur le site de La Provence (qui de mémoire n'a pas fait d'édition spéciale pour les sept titres de champion de France remportés par l'Olympique Lyonnais) si vous souhaitez trouver des informations sur le titre de l'OM.CordialementR.B

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut