TJ Parker
© ASVEL

L’Asvel tombe à domicile face à Boulazac (70-76)

Battu par Boulazac 70 à 76 en prolongations ce samedi à l'Astroballe, l’Asvel devra lutter jusqu’au bout pour jouer les play-offs.

Les Villeurbannais n’y sont plus à l’Astroballe. Alors que l’équipe de TJ Parker restait sur un échec en demi-finale de Leaders Cup, ce match contre Boulazac, une des équipes les plus faibles du championnat, était l’occasion rêvée de se relancer. C’est le contraire qui s’est produit ce samedi à l’Astroballe.

Alors qu'ils ont mené presque tout le long du match, les Villeurbannais auraient pu perdre avant la prolongation arrachée par Charles Kahudi à 20 secondes du terme (66-66). Un moindre mal pour les verts dans un 4e quart-temps catastrophique. La prolongation s’est avérée tout aussi désastreuse. Incapables de scorer plus de 6 points dans les 10 dernières minutes de jeu, les Villeurbannais s’inclinent finalement 76 à 70 après une avalanche de tirs manqués en fin de match. Le public villeurbannais, pourtant réputé calme et plus spectateur que supporter, en est venu à siffler ses propres joueurs lorsque AJ Slaughter a manqué son 5e trois points sur 6 tentés. Cette défaite est encore plus rageante pour les Villeurbannais puisque c’est l’ancien capitaine des verts, Trent Meacham, qui s’est transformé en bourreau de son ancien équipe avec ses 20 points et 5 passes décisives.

L’Asvel, 7e, reste à la lutte pour les play-offs dans un championnat très serré. Les verts auront le week-end prochain un déplacement compliqué à Nanterre, actuel 5e.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut