"Le foot français change de modèle économique"

Bourse, droits TV, fair-play financier. Le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas fait un tour d'horizon des dossiers économiques du club et du monde du football.

"Nous vendrons probablement deux ou trois joueurs à la fin de la saison. Au lieu de 25 joueurs, nous aurions un groupe de 22-23 joueurs. Nous diminuerons l'an prochain notre masse salariale de dix millions d'euros (de 100 millions à 90 millions), alors qu'elle était stable cette année. L'arrivée de Yoann Gourcuff et le manque à gagner de 6,8 millions d'euros à cause de la suppression du droit à l'image collectif nous y obligent."

Le Figaro

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut