L'extrême-droite lyonnaise infiltrée par les Anonymous

Après "l'opération Blitzkrieg", qui a visé en janvier les réseaux néo-nazis allemands, les Anonymous s'attaquent aux milieux de l'extrême-droite française. Le collectif de hackers a lancé cette semaine l'action "Lyon propre" en piratant un certain nombre de sites web et boîtes mails de la "fachosphère" rhônalpine.

"Ainsi que je vous l'ai dit lors de notre conversation téléphonique de ce jour, vous vous êtes, une fois de plus,“déculotté” en fin de course, lit-on dans le courriel attribué à Robert Faurisson. Après votre procès devant [Fernand] Schir (le président du tribunal correctionnel de Lyon qui a jugé Bruno Gollnisch, ndlr), vous m'aviez dit qu'à la suite de l'incroyable concession que vous aviez faite publiquement à Jakubowicz, vous vous sentiez ‘gluant'. Vous voilà à nouveau ‘gluant' !(…) Quel gâchis en tout cas". Contacté par le site Lyoncapitale.fr, l'ex-vice-président du FN n'a pas nié la possible existence de cette correspondance, déclarant simplement ne pas s'en souvenir.

Le Figaro

à lire également
Najat Vallaud-Belkacem
Celle qui a été élue “Lyonnaise de l'année” en 2007 par Lyon Capitale était l'invitée de France Inter ce matin pour parler de sa nouvelle vie professionnelle.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut