Une Royal sans cap !

Pour une autre partie, elle a perdu, malgré Ségolène Royal. Cela fait de l'intéressée une personne centrale mais cela ne devrait tout de même pas suffire à transformer une cuisante défaite en éclatante victoire. Le parti socialiste le reconnaît, il lui faut changer. Mais pour aller où et avec qui ? La question, toujours reportée, l'est encore - cette fois-ci au nom des législatives. De report en report, la gauche a perdu le cap.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut